Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 11:56

La 13ème Assemblée générale des Cautions nationales du transit routier inter-Etats au sein de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CNN-TRIE/CEDEAO) s’est ouverte le jeudi 28 juin 2012, à la Chambre de commerce et d’industrie de Côte-d’Ivoire (CCI-CI) Plateau. C’était en présence des acteurs du commerce et des transports. A l’ouverture de ces assises annuelles, Dagobert Banzio, ministre du Commerce, a traduit l’intérêt que le gouvernement accorde au TRIE. Surtout la nécessité de la facilitation des échanges commerciaux. «La Côte d’Ivoire accorde un intérêt à la libre circulation des biens et des personnes», a-t-il souligné. Indiquant que tous les Etats membres de la CEDEAO mènent le même combat contre la vie chère causée par les faux frais dus aux rackets. Ce qui est pénalisant pour l’économie des pays. Pour le ministre Banzio, ‘’il faut mettre un terme à cette pratique. «Le tracking des véhicules est une question qui doit être rapidement réglée. Tous les acteurs publics ou privés de tous les Etats membres de la CEDEAO doivent s’investir pour qu’on puisse lutter efficacement contre la fraude», a-t-il préconisé. Armand Akobé, Vice-président de la CCI-CI, a insisté sur la reprise effective du TRIE en Côte d’Ivoire avec la Chambre de commerce comme caution nationale depuis fin avril 2012. Relevant les difficultés dans les échanges commerciaux, le représentant de Jean-Louis Billon a recommandé l’implication de tous les acteurs dans la résolution des problèmes liés à la fluidité routière. «C’est ensemble que nous allons faire du TRIE unique un instrument de facilitation des échanges», a-t-il noté. Un élément qui est, selon lui, indispensable à la promotion de l’intégration sous-régionale. Pour sa part, Emmanuel Yoda, président du CNN-TRIE/CEDEAO a fait savoir que la 13ème assemblée générale devrait permettre de faire le bilan moral et financier du plan d’actions de l’exercice écoulé et réfléchir sur de nouvelles perspectives qui permettront de répondre aux impératifs mis en évidence.
Armand K

L'intelligent d'Abidjan

Une vidéo de l'ACSCI pour votre réflexion du jour

 


 

 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prohaines vidéos

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans L'ACTION DE OUATTARA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche