Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 11:25

nigeria-violent.jpgColonies : Jérusalem construit, Ramallah interdit l'accès à ses ressortissants

Les violences ethniques qui ont éclaté près de la ville de Jos, dans le centre du Nigeria, ont fait au moins cinq cents morts, selon un bilan communiqué lundi 8 mars par un conseiller du gouverneur de l'Etat du Plateau, dont Jos est la capitale. "Jusqu'à cinq cents personnes ont été tuées dans cet acte abominable", a-t-il déclaré lundi par téléphone à l'AFP, précisant que 95 personnes avaient été arrêtées.

Les attaques nocturnes ont été menées dans la nuit de samedi à dimanche contre trois villages de l'ethnie berom, au sud de Jos, par des pasteurs de l'ethnie fulanie, généralement des nomades, d'après des villageois, des militants pour les droits de l'homme et des sources gouvernementales.

"ILS LES ONT DÉCOUPÉS À COUPS DE MACHETTE"

Sur RFI, le responsable de la Ligue des droits de l'homme à Jos raconte comment, en pleine nuit, des tirs ont retenti dans les villages, incitant les habitants à sortir de leurs maisons. "Les assaillants qui étaient de l'ethnie fulanie leur ont tiré dessus et les ont découpés à coups de machette. Beaucoup de femmes, d'enfants et même de bébés ont été massacrés ainsi", raconte  Shamaki Gad Peter.

Dimanche soir, le président par intérim du Nigeria, Goodluck Jonathan, a placé "toutes les forces de sécurité du Plateau et des Etats voisins en alerte maximale afin d'empêcher que ce dernier conflit ne déborde". La région de Jos est régulièrement secouée par des flambées de violences religieuses ou ethniques. En janvier, près de 400 personnes avaient été tuées dans des violences entre chrétiens et musulmans. Fin  février, des affrontements similaires entre les deux ethnies avaient fait quatre morts parmi les pasteurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans AFRIQUE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche