Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 14:41

Après cinq jours sans nouvel incident notable, des émanations de fumée au-dessus des réacteurs n°2 et 3 ce lundi 21 mars 2011 ont rappelé que la situation à la centrale de Fukushima est encore loin d’être sous contrôle. Si le travail des ingénieurs est encourageant, la menace radioactive est toujours présente.

On croyait la situation à Fukushima sous contrôle. Les six réacteurs de la centrale avaient été connectés à l’alimentation électrique, le système de refroidissement du réacteur n°5 fonctionnait normalement et un responsable de l’Agence de sûreté nucléaire avait annoncé que la salle de contrôle du réacteur n°2 pourrait être remise en service dès aujourd’hui. Des progrès encourageants auxquels le Premier ministre Naoto Kan a réagi en déclarant que les efforts entrepris pour stabiliser la situation de la centrale permettaient de progresser, lentement mais de façon régulière.

Mais à 15h55 heure locale (6h55 TU), l’émanation d’une fumée grise au-dessus du réacteur n°3 a poussé l’opérateur du site, Tokyo Electric Power (Tepco), à ordonner l’évacuation des ouvriers qui se trouvaient à proximité. Gravement touché par une explosion qui a soufflé la partie supérieure du bâtiment, le réacteur n°3 est au centre des préoccupations depuis plusieurs jours. Il est en effet chargé de combustible MOX, mélange d’oxydes d’uranium et de plutonium, dont les rejets sont particulièrement nocifs.
L’émanation s’est arrêtée aux environs de 18h. Mais à 18h20, c’est du réacteur n°2 qu’une fumée – blanche, cette fois-ci – s’est échappée. L’Agence de sûreté nucléaire n’est pas en mesure d’en expliquer la raison.

A Fukushima comme à Tokyo, la population est toujours en alerte. Le gouvernement tente de la rassurer en répétant que le niveau de radioactivité présent dans la pluie ou dans l’eau du robinet n’est pas dangereux pour la santé. Mais il a interdit la vente de lait et de deux sortes de légumes verts produits dans quatre préfectures proches de Fukushima en raison d’un niveau anormalement élevé de radioactivité .

Source: RFI

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour

     
Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche