Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 21:08

Le mercredi 25 juillet 2012, une altercation FRCI-chauffeurs de minicars (Gbaka) a eu des conséquences fâcheuses, avec notamment la paralysie de la circulation sur le tronçon Adjamé-Abobo, par le Zoo. Interpellés par ces incidents de plus en plus courants, les responsables de l’Union syndicale des transporteurs de la commune d'Abobo ont décidé de réagir. Vendredi dernier, ils ont eu une rencontre avec les conducteurs grévistes et les responsables des FRCI d’Abobo, à Samaké, pour décider des conduites à tenir. Etaient présents à cette rencontre, le Lieutenant Konaté Mamadou, représentant le Commandant des FRCI de la commune, Koné Gaoussou (Jah-Gao), et les différents groupes syndicaux dirigés par le président Sanogo Souleymane. Après deux heures d’échanges, les parties ont convenu de l'élaboration d'un planning commun, axé sur le respect des dispositions prises par les militaires ; à savoir la réglementation de la voirie et la sécurisation des personnes. Pour le Lieutenant Konaté «les éléments indisciplinés seront jugés et condamnés. Pour preuve, 280 éléments fautifs de certaines bavures seront jugés par la Police militaire ». Car, leur rôle, a-t-il rappelé, est de protéger les citoyens de Côte d’Ivoire. Le représentant du commandant Jah-Gao est revenu sur la célébration du mariage musulman. A l’occasion duquel, certains conducteurs mettent leurs véhicules à la disposition des jeunes qui s’adonnent, tous les jeudis, à des jeux dangereux. Quant à Sanogo Souleymane, il a insisté sur l’organisation des conducteurs et transporteurs d’Abobo, afin de suivre l’ordre mis en place dans les autres communes ; cela éviterait des morts inutiles des transporteurs estimées depuis 2000 à 38 conducteurs tués sur les routes. Une rencontre mensuelle entre FRCI d’Abobo et Transporteurs verra le jour dans les mois à venir, afin de faire les mises à jour des applications.
MARTIAL GALE

Le Mandat


Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Abidjan News
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche