Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 18:43
Appui aux actions de réconciliation nationale: Gbizié Zoumana aux côtés des Forces Nouvelles à Divo
Article publié le: 29 Juin 2011 - Auteur: A.R.S - Source: Lebanco.net
L'évangéliste Gbizié Zoumana est au village, à Divo. Il s'occupe de la communication au sein de la délégation régionale des Forces Nouvelles du sud-bandama pour dit-il contribuer « écouter les gens, gérer au quotidien les griefs, les humeurs et tracas des gens ». « Nous faisons un travail de proximité » affirme le comédien de « Faut pas fâcher » qui assure que « toutes les stratégies sont bonnes pour parvenir à la paix ». Toutefois, Zoumana voudrait voir « crever l'abcès » qui a conduit à toute cette crise depuis le 19 septembre 2002 à la crise postélectorale car pour lui, le populisme ne permet pas d'obtenir le résultat escompté. A cet effet, il s'interroge sur le bien-fondé des tournées que projettent ses pairs artistes à travers le pays. « Est-ce que ce sont les tournées qui font la réconciliation nationale ? » même s'il juge « toutes les stratégies bonnes pour parvenir à la paix ».
Ses conseils à Maurice Bandama
Le comédien qui a quitté Anyama où il réside pour son Divo natal estime que le nouveau ministre de la Culture devrait « dissocier le praticien et l'étudiant » de la culture. Pour être plus explicite, l'homme de « Faut pas fâcher » propose au ministre Maurice Bandama de nommer des praticiens de la culture qui ne sont pas forcément bardés de grands diplômes mais qui savent où dénicher des talents pour la remise en selle de la culture et l'art. Se penchant sur le sort du théâtre ivoirien, il conclut qu'il « est mort ». « Il n'y a que des humoristes » soutient-il. La cause de cette mort prématurée, « les financements sont indisponibles et la facilité dont font preuve les acteurs eux-mêmes » par la tendance à pratiquer l'humour. Zoum souhaite donc que l'on mise sur la formation des acteurs afin que « le théâtre puisse représenter la Côte d'Ivoire au même titre que le café et la cacao ». A Divo pour la réconciliation dans une région de Divo qu'il juge « pacifiée », l'ex-comédien de la troupe d'Amadou Diallo se veut très précis sur son implication aux côtés du délégué général des Fn de Divo, Koné vazoumana alias Jack le croquant. « Je n'ai pas d'ambition politique, je veux donner à Divo qui m'a tout donné ». Voilà qui est clair.

Appui aux actions de réconciliation nationale: Gbizié Zoumana aux côtés des Forces Nouvelles à Divo
 
L'évangéliste Gbizié Zoumana est au village, à Divo. Il s'occupe de la communication au sein de la délégation régionale des Forces Nouvelles du sud-bandama pour dit-il contribuer « écouter les gens, gérer au quotidien les griefs, les humeurs et tracas des gens ». « Nous faisons un travail de proximité » affirme le comédien de « Faut pas fâcher » qui assure que « toutes les stratégies sont bonnes pour parvenir à la paix ». Toutefois, Zoumana voudrait voir « crever l'abcès » qui a conduit à toute cette crise depuis le 19 septembre 2002 à la crise postélectorale car pour lui, le populisme ne permet pas d'obtenir le résultat escompté. A cet effet, il s'interroge sur le bien-fondé des tournées que projettent ses pairs artistes à travers le pays. « Est-ce que ce sont les tournées qui font la réconciliation nationale ? » même s'il juge « toutes les stratégies bonnes pour parvenir à la paix ».
Ses conseils à Maurice Bandama
Le comédien qui a quitté Anyama où il réside pour son Divo natal estime que le nouveau ministre de la Culture devrait « dissocier le praticien et l'étudiant » de la culture. Pour être plus explicite, l'homme de « Faut pas fâcher » propose au ministre Maurice Bandama de nommer des praticiens de la culture qui ne sont pas forcément bardés de grands diplômes mais qui savent où dénicher des talents pour la remise en selle de la culture et l'art. Se penchant sur le sort du théâtre ivoirien, il conclut qu'il « est mort ». « Il n'y a que des humoristes » soutient-il. La cause de cette mort prématurée, « les financements sont indisponibles et la facilité dont font preuve les acteurs eux-mêmes » par la tendance à pratiquer l'humour. Zoum souhaite donc que l'on mise sur la formation des acteurs afin que « le théâtre puisse représenter la Côte d'Ivoire au même titre que le café et la cacao ». A Divo pour la réconciliation dans une région de Divo qu'il juge « pacifiée », l'ex-comédien de la troupe d'Amadou Diallo se veut très précis sur son implication aux côtés du délégué général des Fn de Divo, Koné vazoumana alias Jack le croquant. « Je n'ai pas d'ambition politique, je veux donner à Divo qui m'a tout donné ». Voilà qui est clair.
 SOURCE LEBANCO.NET

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche