Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 21:03

forces-republicaines-copie-2.jpgLe panel des chefs commis par l’Union africaine à la résolution pacifique de la crise postélectorale ivoirienne a tranché depuis le 10 mars dernier à Addis-Abeba. Les mesures contraignantes interpellent aussi bien le Président sortant que le Président élu. Dans une adresse télévisée par TCI (télévision pro-RHDP), le Président de la république reconnu, S.E.M Alassane Dramane OUATTARA, a pris l’engagement de s’exécuter dans un bref délai. Favoriser une sortie honorable de son rival et mettre en place un gouvernement d’union nationale qui doit compter des compétences du bord de l’ancien président Laurent Gbagbo ne semble aucunement gêner le cheval gagnant du RHDP. Toute fois, si le camp OUATTARA s’active à jouer sa partition relativement aux mesures arrêtées par l’UA et la communauté internationale, les signaux de l’apaisement ne sont pas perceptibles dans le camp LMP. Aucune perspective à l’horizon montrant la
bonne foi de la refondation qui séjourne illégalement et illégitimement au pouvoir, depuis le 28 novembre 2010 n’est observée. Bien au contraire, ce sont des propos belliqueux qui sont servis au peuple par le biais de la RTI et la presse proche du mauvais perdant. Et l’option de la guerre pour garder le pouvoir, en dépit des injonctions de l’UA qui demande la cession des attributs de l’exécutif, s’affirme de plus en plus de ce côté. Plus que jamais la promotion des groupes de milices dans les quartiers pour semer la terreur, est de mise. Des contre-offensives sont organisées pour mettre en déroute le commando invisible qui trouble véritablement le sommeil du Woody de Mama dans la ville d’Abidjan à partir de la commune d’Abobo. De graves décisions militaires sont annoncées par la forfaiture pour accentuer la répression. Le colonel Kadhafi apparaît en ce moment comme le modèle idéal à copier pour asséner le coup fatal au
Président Ouattara et à ses soutiens tant civils que militaires. L’alerte est prise au sérieux du côté des FAFN, ex rébellion rebaptisée FARCI (Ndlr : Forces armées républicaines de la Côte d’Ivoire, fusion Fafn-Fds ralliés). A Bouaké, quartier général de Guillaume SORO et ses hommes, le commandant d’instruction (GI 3), Shérif Ousmane a renforcé ses gardes. La flamme de la paix allumée en 2007 dans la cité de la paix semble avoir été trop grande au point d’incinérer toutes les belles promesses de mixture de l’armée nouvelle qui avait débuté avant son brusque arrêt au lendemain du deuxième tour de la présidentielle. Dire que la reprise généralisée des hostilités entre les forces belligérantes de septembre 2002 s’avère une évidence, ne sera pas porté injure aux intelligences ivoiriennes ; tellement les choses se précisent elles-mêmes. Convaincues que Gbagbo Laurent ne quittera pas le pouvoir sans le coup de
force approprié, les FARCI poursuivent un front ouvert à l’Ouest. Au front de Bouaké, le Commandant Shérif Ousmane entend donner une réplique correctionnelle à la soldatesque de Laurent Gbagbo qui menace chaque fois d’attaquer. Ce sera le feu vert qu’il a toujours souhaité obtenir de sa hiérarchie pour se mettre en exergue. Pour ce faire, les patrouilles nocturnes dans la zone sont renforcées. Les différents camps sont en alerte maximum. Les soldats sont astreints aux missions militaires dans les camps de formation. Les positions acquises du Sud et de l’Est de la ville sont discrètement renforcées. En ces barrages, la vigilance des soldats est redoublée. Aussi, les Com. secteurs ne sont-ils pas en reste. En retraite dans les camps d’entraînements avec leurs différents éléments, ils ne pensent qu’à la stratégie de guérilla appropriée pour dégager Laurent Gbagbo et ses hommes. Le Cdt Shérif Ousmane lui-même de nature
homme discret, l’est devenu davantage. Il entretient un mutisme déconcertant qui ne trahit pas. L’homme est-il prêt à frapper ? Comment les choses vont-elles se dérouler ? Bien malin qui pourra apporter des éléments de réponse. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le chef de la compagnie Guépard est aux aguets et attend le moment opportun pour porter le coup mortel à sa proie qui de par ses velléités d’en découdre coure le risque de se mettre à découvert. C’est vrai qu’à Bouaké, il règne un calme qui se décline des bruits de bottes auxquels les soldats ont souvent habitué les populations, mais à vrai dire tout cela sent du roussi. « Le commandant Shérif Ousmane est à la tâche », nous confient souvent des indiscrétions qui ne tarissent pas d’éloges devant la subtilité du formateur des bérets verts, l’armée d’élite du Gal Souamaïla Bakayoko, Cema des Fafn. On parle également de plus en plus de
l’armement de qualité dont dispose le Com’zone pour résister à n’importe quelle attaque d’où qu’elle vienne et poursuivre l’offensive ardemment souhaitée jusqu’à la chute de l’ex-chef d’Etat, le dictateur de la lagune Ebrié.

Source: Le jour

Vidéo du discour à la nation du président Ouattara pour votre réflexion du jour.

 

 


 

 


 

 

 Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.


Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche