Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 14:11

bad.jpgArusha, la capitale de la Tanzanie sera, le temps d’une cérémonie, le centre de toute l’Afrique. En effet, la Banque africaine de développement (BAD) y tient du 28 mai au 1er juin prochain, une double cérémonie: sa 47 ème Assemblée annuelle et la 38 ème Assemblée annuelle du Fonds africain de développement, qui auront tous deux pour thème: «L’Afrique et le nouveau paysage mondial: défis et opportunités.» Ce vaste thème permettra aux experts et aux invités de la BAD de discuter de la place de l’Afrique dans un monde en perpétuelle mutation. Surtout si l’on se réfère aux crises économiques et financières qui secouent même les plus grandes puissances mondiales. Le continent africain qui n’ignore pas les conséquences qu’une crise de cette envergure pourrait avoir sur ses économies, ne veut pas rester les bras croisés. Le rendez-vous d’Arusha sera donc celui des grands défis. La BAD qui est bien consciente de la délicatesse et de l’importance de son thème entend le traiter dans les moindres détails. C’est pour quoi, quatre séminaires de haut niveau et une table-ronde tout aussi de haut niveau avec la participation de quelques hautes sommités de l’économie africaine, de la société africaine et aussi de la politique africaine y sont attendues. Les quatre séminaires ont pour sujet: «Opportunités et menaces de la crise économique mondiale», «Aller à une économie verte, une opportunité de croissance», «Nouveaux enjeux des économies africaines» et «La bonne gouvernance financière en Afrique: comment sortir de l’aide.» Les participants à ces différents séminaires, faut-il le rappeler, auront les rudiments nécessaires pour traduire en pratique, les résolutions et recommandations qui sortiront de ces travaux en vue de renforcer les économies dans leurs pays respectifs. Quant à la table-ronde, son thème à lui tout seul, traduit la ferme volonté des dirigeants africains de prendre à bras le corps, leur propre développement. D’où son intitulé: «La transformation de l‘Afrique par l’Afrique elle-même.» La BAD pouvait-elle tenir ses Assemblées annuelles et la 38 ème Assemblée annuelle du Fond africain de développement sans un regard de personnalité avertie et aguerrie dans le domaine de la l’économie et de la haute finance? C’est donc le plus naturellement possible que, en sa qualité d’économiste reconnu à travers le monde, le président ivoirien, qui a été gouverneur de la BCEAO, Directeur général adjoint du FMI y prendra une part très active. Alassane Ouattara se rendra donc dans la capitale tanzanienne aujourd’hui même selon le programme officiel communiqué à la presse par le service de communication de la Présidence de la République. Le numéro un ivoirien, une fois sur place à Arusha où il séjournera durant 72 longues heures, accordera de nombreuses audiences. Il échangera avec les experts de finance mondiale et africaine qui prendront part à cette double cérémonie. En outre, il aura un tête-à-tête avec son homologue tanzanien, le président Jakaya Mrisho Kikwete. Alassane Ouattara mettra en outre à profit son séjour tanzanien pour porter la voix de son pays à cette tribune non moins importante où l’on ne parlera qu’économie, un langage qui lui est familier et qu’il maitrise tout à fait. Le président de la République regagnera Abidjan le vendredi 1er juin prochain, juste au lendemain de l’ouverture officielle des Assemblées de la BAD. Il est important de rappeler que ces assises se tiennent au moment où il est de plus en plus question du retour de l’Institution financière en Côte d’Ivoire.
Yves-M. ABIET, Envoyé spécial à Arusha

Le Patriote

Une vidéo de l'ACSCI pour votre réflexion du jour   


 
 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prohaines vidéos

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Vu dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche