Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 12:05
 Lafacilitation.JPGmardi 23 février 2010 - Par Le Nouveau Réveil

Y a-t-il eu accord hier au point où le Premier ministre Soro annonce pour ce mardi la formation du Gouvernement et la tenue du premier Conseil des Ministres ? Rien n`est moins sûr. En tout cas du côté des responsables RHDP, aucun accord, dit-on, n`a été conclu.

A l`issue des entretiens séparés que le Facilitateur a eus hier, d`une part à l`Hôtel Pullman, avec les Président Henri Konan Bédié et Alassane Dramane Ouattara et d`autre part avec le Président Laurent Gabgbo et le Premier ministre Soro Guillaume, une déclaration a été faite, à la présidence par le Premier ministre en présence du Président Blaise Compaoré et du Président Gbagbo. Dans cette déclaration, le Premier ministre Soro Guillaume dit qu`il y a eu accord entre les différentes parties et qu`il formerait ce mardi 23 février son Gouvernement. A leur sortie d`audience avec le Facilitateur, le président du RDR, le Dr Alassane Ouattara a été formel : " Les négociations se poursuivent ". Ce qui veut dire en des termes moins diplomatiques que rien n`a été conclu comme accord et qu`aucun compromis n`a été trouvé, puisque selon des indiscrétions, Gbagbo ne veut rien concéder. Pour sa part, le Président Henri Konan Bédié, joint après la diffusion de la déclaration du Premier ministre à la télé, s`est voulu clair : " Le mot d`ordre demeure ". Ce qui revient à dire que pour les leaders du RHDP, toutes les revendications demeurent et qu`aucunement, ils ne reviennent sur un seul point. Le Président Bédié devrait ajouter que Ouattara et lui ne sont pas informés de cette déclaration du Premier ministre en présence du Président Gbagbo et du Facilitateur. Sinon comment comprendre que pour des négociations à quatre autour d`un facilitateur, seulement deux se retrouvent pour faire une déclaration. On attendait également que la télé si friande et prompte à aller dans le sens de ce qui arrange Gbagbo montre aussi Bédié et Ouattara dire à la face du monde que le RHDP entrait dans ce gouvernement. Or, ce ne fut pas le cas. Alors question ? Que cache ce curieux communiqué final ? Que veut-on cacher ? Dans tous les cas, le RHDP reste et demeure sur sa position et le mot d`ordre tel qu`il est contenu dans la déclaration du RHDP au lendemain de la sortie de Laurent Gbagbo, le 13 février : " (…) En conséquence, le RHDP proclame qu`à compter de ce même jour vendredi 12 février 2010, il ne reconnaît plus Monsieur Laurent GBAGBO comme Chef de l`Etat de Côte d`Ivoire. " Dès lors, le RHDP considère que les agissements de M. Laurent Gbagbo ne l`engagent en rien, puisqu`il ne le prend plus comme le premier magistrat du pays
"- Le RHDP déclare nulles et de nuls effets les décisions de dissolution de la Commission Electorale Indépendante et du Gouvernement.". Pour le RHDP donc, le renouvellement du Gouvernement n`est pas à l`ordre du jour, encore moins l`envoi des militants de leurs différents partis, puisqu`il considère que la décision de Gbagbo est nulle.
"- Le RHDP ne reconnaîtra ni la nouvelle CEI, ni le nouveau gouvernement en formation, selon les termes de Monsieur Laurent GBAGBO." Tout gouvernement donc venant d`un quelconque accord entre Laurent Gbagbo et Guillaume Soro ne le regarde pas et ne l`intéresse pas.
"- Le RHDP appelle les Ivoiriennes et Ivoiriens, les forces politiques et sociales, la société civile, les travailleurs de Côte d`Ivoire, les opérateurs économiques à se mobiliser et à s`opposer par tout moyen à cette dictature. ". Le RHDP ne saurait donc demander aux populations mécontentes et excédées de ne pas s`exprimer. Au contraire, il est d`accord avec elles. Ces mots d`ordre ont été réitérés dans la déclaration faite à l`issue du Bureau politique conjoint le 19 février 2010. Hier, les deux responsables du RHDP ont échangé avec le Facilitateur à l`Hôtel Pullman. Après leur entretien, le Facilitateur est allé à la rencontre du Premier ministre Soro et du Président Gbagbo à la présidence. Mais le Facilitateur n`a plus rencontré à nouveau les leaders du RHDP, comme il se devait pour leur faire part de ce qu`il a convenu avec les autres membres du CPC. De fait, ce qui a été convenu à la présidence, n`engage nullement le RHDP représenté par Bédié et Ouattara. Mieux, au RHDP, on fait savoir que le gouvernement que l`on annonce pour ce mardi ne concerne pas le PDCI-RDA, le RDR, l`UDPCI, le MFA et le PIT qui a rejoint leur position. Et ce jusqu`à ce que ces 5 partis aient en main un communiqué final et qu`ils aient analysé son contenu. D`ici là, pour les animateurs du RHDP, tout ce qui été dit hier ne les concerne pas. Dans l`entourage même du RHDP, l`on parle à la limite d`intoxication du peuple ivoirien. En clair, le RHDP ne rentre pas au gouvernement ce mardi. Sa priorité demeure la CEI et la date des élections. Fâché, le Président Bédié a convoqué, hier à 23 heures chez lui Soro, qui s`y est rendu toutes affaires cessantes. On attend donc de voir la suite.

Eddy PEHE

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Abidjan News
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche