Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 18:36

54009 charles-ble-goude-et-laurent-gbagbo-copie-1Le mois dernier mon ami Dr Seri -pour qui j’ai le plus grand respect d’ailleurs -essayait de me convaincre que Laurent Gbagbo était le vrai vainqueur de l’election presidentielle, qu’il était victime d’un complot international, et qu’il était le seul à pouvoir assurer à la Côte d’Ivoire un future radieux et glorieux. Malheureusement, des gens comme Seri, il y en a beaucoup. Des intellectuels formés avec l’argent de l’état qui se précipitent à la RTI rebaptisée pour la circonstance RTLMP. Inspirés par je ne sais quels démons, ils vocifèrent et chantent les louanges et la gloire de l’ex-président Laurent Gbagbo. “Il est le dernier rampart, le seul à pouvoir nous protéger de l’envahisseur étranger. Les autres sont des candidats de l’étranger. Sans Gbagbo il ne peut pas y avoir de paix en Cote d’Ivoire. C’est lui le Woody, le gardien du temple; il detient la clé de la souveraineté de l’état. Les autres sont des vendus, les blancs en veulent à notre cacao, notre pétrole….”. Que de balivernes! C’est à croire qu’ils ont été ensorcellés, vodoufiés pour aller raconter de telles âneries. Entendre de telles paroles sortir de la bouche de personnes manquant d’éducation et d’esprit critique, abrutis et abettis par les discours de personnages obscures comme Blé Goudé et compagnie- comme on en trouve bien trop souvent dans les agoras et parlements de Yopougon et Koumassi- pourrait être acceptable. Mais quand de telles paroles viennent d’intellectuels africains confortablement installés en Europe, aux Etats Unis ou même en Cote d’Ivoire, cela devient problematique. Moi j’appelle cela de la malhonnété et de l’égoisme tout simplement. Malhonnété parce que tous savent très bien au fond de leur conscience, s’ils en ont une , que Gbagbo ne peut rien faire pour la Côte d’Ivoire. Il a eu 10 ans pour le faire et ne l’a pas fait. Cinq années de plus n’y changeront rien! Alors qu’il débarasse le plancher pour laisser d’autres personnes plus compétentes travailler.

BILAN DE 10 ANNEES DE GESTION SCABREUSE ET AMATEURISTE:

Pour tous les pays du monde entier, il y a en général trois indicateurs importants de dévéloppement: éducation, santé, sécurité. Quand ces trois facteurs sont assurés, le pays a des chances de se developper. Malheureusement de 2000 a 2010, la Cote d’Ivoire n’a fait aucun progrès dans ces trois domaines. Je dirai même qu’elle a dramatiquement regressé.

L’ECOLE a été sacrifiée et livrée en patûre aux loups de la FESCI qui règne depuis lors en maître absolu sur les campus, raquetant, intimidant, volant , violant, assassinant, bastonnant les pauvres étudiants qui ont le malheur de ne pas partager leurs ideologies mafieuses. L’année universitaire qui était sensée durer 9 mois fait désormais 15 à 18 mois hypothèquant du coup l’avenir des pauvres étudiants venus chercher le savoir. Les plus chanceux d’entre eux feront 5 ans pour obtenir une licence qu’ils se dépècheront de ranger dans leurs valises pour ensuite ouvrir une cabine téléphonique au coin de la rue histoire de pouvoir gagner de quoi manger en attendant des jours meilleurs. Les jeunes élèves et etudiants entassés dans des classes et amphis surcharges ne croient plus en l’avenir.

Sur le plan de la SANTE, le constat est beaucoup plus alarmant. Les hôpitaux et centres de santé sont délabrés, la population n’arrive plus à se soigner, certaines familles n’arrivent même pas à s’acheter de simples comprimés d’aspirine. De ce fait, les rues d’Abidjan, les marchés, et les gares routières se sont transformées en officines à ciel ouvert au nez et à la barbe des autorités. La-bàs à la gare Nord, le paracetamol est à 100 fcfa. A Yopougon Siporex, pour seulement 1000 fcfa, vous pouvez vous acheter la panacée d’orient. Ah oui cette fameuse panacée aux vertues miraculeuses qui soigne tout: bobodouman, djehkouadjo, kohoko, maux de dents, et j’en passe. Après une bonne dose, vous allez mourrir tranquillement chez vous tant ces produits sont nocifs pour le foie et les reins. Quelle déchéance! Dans quel pays normal ce genre de pratiques seraient restées impuni? Mais en Côte d’Ivoire, c’est normal ! “Dans pays là, c’est comme ca, on va faire comment?” chantait le groupe GARBA 50. La vie des Ivoiriens n’a -t-elle aucune valeur? En 10 ans, combien d’hôpitaux, de dispensaires, de maternités ont été construits? Et voilà encore qu’on nous sortira l’argument de la guerre. “C’est à cause de la guerre oh, sinon j’allais faire ceci et cela”. Et pourtant, ils savent que la guerre ne peux pas justifier leur débâcle. En quoi la construction d’une maternité ou d’un dispensaire a à voir avec la guerre qui était d’ailleurs déjà finie dépuis 2004? Sais-tu pourquoi on forme un gouvernement? Et bien c’est pour que toutes les tâches ne soient pas entre les mains d’une seule personne. Dans tous les pays normaux, en cas de guerre ce sont les ministères de la défense, de l’interieur, et peut-être de la sécurité qui sont concernés.

En quoi la guerre empêchait-elle le ministre de la santé ou même de l’agriculture, des sports, de l’artisanat de travailler? Des pays comme le Liban, et Israel sont en guerre dépuis plus de 50 ans mais ils ne sont pas classés PPTE. Aussi, quand des ministres ou des responsables d’institutions sont nommés pour leur militantisme et non pour leur compétence, les résultats sont sans appel. Etre ministre ce n’est pas être gérant d’une cabine téléphonique sur le campus, ou gérant d’une boutique de quartier. Un ministre a la responsabilité de créer des projets cohérants et profitables pour la population, ce qui demande qu’il soit EXPERT dans son domaine. C’est quoi l’expertise de Blé Goudé déjà?

Petite lecon d’histoire: A l’ independance, certains de nos dirigeants étaient de simples facteurs (Sékou Touré), des autodidactes (Lumumba), ou d’anciens militaires de l’armée coloniale (Idi Amin, Jean-Bedel Bokassa). Bien qu’ils eut été de farouches combattants de la colonisation, et de grands populistes, ils n’avaient pas la formation, ni l’experience nécéssaire pour gérer une nation. Et les conséquences on les connait tous. Sékou Toure a dirigé la Guinée d’une main de fer et s’est transformé en dictateur sanguinaire. Idi Amin de l’Ouganda et Bokassa en Centrafrique en ont fait de même. Le Congo kinshassa n’a plus jamais connu la paix. Un autre exemple plus contemporain est celui de la filière Café-cacao que Gbagbo a livré à ses copains et une poignée d’analphabètes. Résultats, les paysans sont encore plus pauvres qu’auparavant et les dirigeants se sont tous retrouvés en prison. C’est cela la réalité de privilegier la militantisme politique à la compétence.

Pourtant pendant cette guerre, l’état engrangeait les recettes de l’exploitation du pétrole, de l’exportation du café-cacao, des recettes douanieres, etc… Qu’est ce qu’il en a fait de cet argent? Hein Seri, dis-moi qu’est ce qu’il en a fait? Je suis très amère contre ce pouvoir, qui ne prend pas ses responsabilités, qui est toujours prêt a réjeter la faute sur les autres. Un pouvoir qui a pillé le pays pendant 10 ans et qui veut nous infliger 5 années supplementaires de suplice.

La situation sécuritaire n’a fait que se dégrader dépuis l’accession de Gbagbo au pouvoir en 2000. D’abord ce fût le charnier de Yopougon, ensuite la chasse a l’étranger, puis les escadrons de la mort, la pendaison de Dodo Habib par la FESCI, les déchets toxiques, et maintenant les assassinats et enlèvements des militants du RHDP. Combien de temps tout cela va -t-il durer?
En 10 années de pouvoir, son bilan est absolument catastrophique:
- il a promis de nous protéger et il a failli
- il a favorisé l’enrichissement illicite de ses sbires
- il a détruit la filiere café-cacao
- il a laisse la FESCI detruire l’école et l’université
- il a laissé faire pour les déchets toxiques
- il a été assez lâche pour autoriser des rebelles à rentrer dans le gouvernement de Cote d’Ivoire.

Et le bouquet final c’est qu’après un bilan aussi catastrophique, il n’a même pas la descence de quitter le pouvoir à la suite d’élections que le monde entier s’accorde à dire qu’il a perdu. Je te l’ai dit, je demande à nos dirigeant qu’ils soient excellents, de vrais leaders et surtout des modèles pour la jeunesse. Des dirigeants qui ont des PRINCIPES et une MORALE irréprochable. Pas des roublards, menteurs et manipulateurs.

QUANT A LA NOTORIETE DE GBAGBO:

Gbagbo habilement aidé par la RTI a reussi à convaincre une partie des Ivoiriens qu’il était une victime de la situation, et d’un complot international. Sa stratégie qui consistait à interdire tous les média étrangers à vraiment bien marché. Il a reussi à endoctriner ses suiveurs et à les convaincre que c’est lui le vrai défenseur de la Côte d’Ivoire. Bien dommage! Quant à l’image de Gbagbo à l’extérieur, les faits en sont témoins. Tout d’abord les conditions de son accession au pouvoir. En manipulant le général Guéi, chef de la junte et Tia Koné, alors président de la cours suprème d’éliminer les candidats du PDCI et RDR afin de se donner toutes les chances de gagner les élections face un Guéi qui n’avait réellement aucun programme politique. Ensuite, il ya eu le charnier de Yopougon, les déchets toxiques, les scandals de la filiere Cafe-cacao, la repression des femmes de yopougon, sa virée à la rue princess avec Jack Lang, et j’en passe…. Il a creuse lui même sa propre tombe et n’a personne d’autre à blamer que lui meme, son laxisme, son populisme et son incompétence.

PERSPECTIVES D’AVENIR:

Quelles sont les perspectives d’avenir pour la jeunesse Ivoirienne, mon ami? Avec Laurent Gbagbo au pouvoir, plus de PPTE, plus de prêts de la Banque Mondiale ou du FMI. Comment va t’il construire ses routes, ses écoles, ses universités, ses hopitaux, payer ses fonctinonnaires, payer la dette exterieure? Hein Seri, dis-moi comment? Sache qu’ aucun pays serieux qui aspire a un developpement ne peux s’empêcher d’emprunter de l’argent. Alors si ton Woody dit qu’il va gérer la Côte d’Ivoire sans emprunter d’argent a l’extérieur, c’est que c’est un menteur. La Côte d’Ivoire n’a pas les ressources financières suffisantes qui lui permettront d’assurer les besoins minimum de la population. Il ne s’agit pas juste de payer les salaires des fonctionnaires, il faudrait aussi construire des Hopitaux, des routes, des écoles, des universités … Il faut donc emprunter et emprunter encore. C’est ce que Houphouet Boigny avait fait en son temps pour que nous ayons des infrastrucrures et que ce putchiste de Guei et les réfondateurs ont annéantis en seulement 10 ans. Je te rappelle que la dette extérieur des Etats Unis s’élève à 13 milles milliards $ (http://theeconomiccollapseblog.com/archives/u-s-national-debt-2010), je n’ose meme pas convertir cela en FCFA, et crois moi ce n’est pas Obama qui va reussir a l’éponger. Avec Gbagbo au pouvoir, le pays court tout droit à la débâcle.

MON REVE POUR LA COTE D’IVOIRE

Oui, je suis l’un de ces nègres installés aux Etats Unis. Tu me traiteras certainement “d’assimilé”, comme ce fut le cas pour certains cadres africains qui avaient embrassé la culture occidentale dans les années 60. Oui, je suis venu et j’ai vu les routes, les hôpitaux, les universités, les écoles, les commerces, les aéroports, les maternités, les belles maisons, les beaux jardins. Oui, j’ai visité le Chateau de Versailles, le Palais du Louvre, Las Végas, Nice, Monaco, Hollywood. J’ai vu les beaux immeubles, les rues bien propres et bien goudronnées, les universités avec leurs laboratoires bien équipés, les caméras dans les rues, des travailleurs qui arrivent toujours à l’ heure au travail. Oui, j’ai vu des femmes accoucher presque sans douleur grâce à une injection péridurale, des pompiers et des urgentistes arriver sur des lieux du drame dans un délai presque toujours inférieur à 10 minutes. Oui, j’ai vu tout cela, et c’était merveilleux, et je veux faire partie de cela, et je veux que cela vous arrive à vous aussi mes frères Ivoiriens car nul n’est condamné a la fatalité. Non, je ne veux plus que nos soeurs et nos mères aient à parcourir des kilomètres pour aller consulter un gynécologue. Non, je ne veux plus que nos mères aillent chercher l’eau au marigot, qu’elles s’abîment les mains à faire la vaisselle et la lessive à longeur de journée. Oui, je veux que mes soeurs et mes mères aient des machines à laver le linge, à faire la vaisselle, afin qu’elles aussi puissent avoir du temps à elles, du temps pour se faire belle, du temps à passer avec leurs enfants, à faire des promenades ou aller au cinéma avec leurs époux. Oui, je veux qu’elles accouchent sans douleur et qu’elles aussi aient la possibilité de voyager et avoir du bon temps. Oui, je rêve d’une université débarassée de la FESCI, des laboratoires et des hopitaux bien équipés pour que plus jamais un président de la Côte d’Ivoire n’aille se faire soigner une dent au Maroc. Pauvre de nous! Oui, je leur souhaite cela de tout mon coeur, et Dieu seul sait que je suis sincère.

Mais sachez que rien de cela n’arrivera tant que Gbagbo sera au pouvoir. RIEN. Car ou trouveront-ils l’argent pour financer tous leurs projets? Aucune puissance étrangère ou institution financière internationale ne voudra prêter de l’argent à Gbagbo.

A LA JEUNESSE IVOIRIENNE:

Dix années se sont déjà écoulées et rien n’a été réalisé. La majorité de ceux qui ont fini leurs études au début de la crise (2002) n’ont toujours pas de travail. Huit ans sans boulot, à dormir dans le salon de papa ou d’un oncle qui à bien voulu vous accueillir! Et voilà maintenant que tu as 35 ans, toujours sans emploi! Quand est-ce que tu comptes commencer à travailler, prendre un crédit pour t’acheter une maison, t’acheter une voiture, faire des enfants, les scolariser? Au moment ou ton premier fils rentrera à l’université (19 ans en moyenne), tu seras frappé par l’âge limite de départ à la retraite qui est de 55 ans. Alors comment comptes-tu faire pour assurer les etudes de ton fils avec ta pauvre pension? Et si par malheur tu en as plusieurs, quel sera le sort des autres? As-tu pense a ton future cher ami.? Probablement pas, car pour toi, tout est entre les mains de Dieu, n’est ce pas? Et bien bonne chance, on verra bien dans 20 ans ce qui adviendra. Quant à leurs enfants, il reviendront au pays avec leur beaux diplômes, certainement pas des diplôme “gnanfougnanfou” comme ceux que certains ont magouillé pour avoir il y a quelques années déjà à l’Université d’Abidjan. Non hein, je te le dis, ca sera un vrai de vrai, reconnu par la communauté internationale, l’Union Européenne et certainement l’Union Africaine. Oui, ils viendront pour occuper les postes juteux que leurs parents auront pris soin de garder au chaud pour eux. Et toi, tu auras vieilli, ton oncle qui t’avait gentillement hébergé chez lui t’aura mis à la porte parce que tu auras déjà enceinté deux filles du quartier que tu n’as même pas daigné épouser. Et comme beaucoup de tes amis, tu te retrancheras dans un quartier précaire, quelque part la-bas à Bromakoté ou à Yao Sehi, pour essayer de fonder un foyer avec tes nombreux enfants. Alors adieu tes rêves et envies de posséder un jour toi aussi une voiture, une maison! Adieu ton rêve de te faire appeler toi aussi “patron”, de construire une école primaire ou un dispensaire pour ton village! Adieu ton rêve de prendre une retraite paisible et bien méritée! Adieu ton rêve de voir tes petits enfants jouer au ballon dans ton grand jardin fleuri et bien gazonné pendant que toi, assis à l’ombre du manguier tu sirotes tranquillement un apéritif avec tes amis d’enfance, et que les femmes s’attèlent dans la cuisine à faire un bon plat de foutou igname à la sauce gouagouassou et à la viande d’agouti! Adieu tout ces beaux rêves parce que tu n’auras pas sû à un moment crucial de la vie de ton pays faire le bon choix: le choix de dire non à cet imposteur, cet usurpateur qu’est Laurent Gbagbo! Jeune Ivoirien, tu devrais avoir une vision plus avisee pour la Cote d’Ivoire, car notre avenir à tous en depend.

Pour terminer, je voudrais te dire cher ami Seri que nous sommes des intellectuels et des adultes, donc devons avoir une opinion plus éclairée que ceux qui n’ont pas eu l’opportunité de pouvoir dévélopper un esprit critique à travers une éducation universitaire. Il n’est pas trop tard pour revenir a la raison.

Amicalement
Gile Farese

SETH KOKO TV

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Vu dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche