Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 00:27

 


Un mandat d’arrêt international vient d’être lancé par la Cour pénale international contre le « Guide ». Peu de temps avant, un émissaire de Kadhafi était reçu par le président camerounais.

Le Chef de l’Etat camerounais a reçu tour à tour en audience ce lundi 27 juin 2011, M. Joma Ibrahim Amer, ministre libyen des Affaires de l’Union Africaine, envoyé spécial du Guide libyen, Mouammar Kadhafi. La situation en Libye a été longuement question pendant les quarante cinq minutes d’audience que le président Paul BIYA a accordée à l’émissaire libyen. A l’issue de l’audience avec le Chef de l’Etat camerounais, l’émissaire libyen a eu des mots flatteurs à l’endroit du président camerounais : « La délégation qui m’accompagne et moi-même, sommes très honorés de rencontrer le Président Paul BIYA. Je lui ai transmis les salutations de son frère, le Guide de la Révolution libyenne Mouammar KADHAFI, ainsi que du peuple libyen, qui n’a jamais oublié la visite historique, que Son excellence Monsieur Paul BIYA a effectuée en Libye, à l’occasion du sommet Afrique –Union Européenne, qui s’est tenu l’année dernière à Tripoli ».

Situation en Lybie et position du Cameroun.

L’émissaire libyen dit avoir « présenté au
Président de la République, la réalité des évènements qui se déroulent en Libye depuis le 17 février dernier. Je lui ai présenté des documents qui retracent la réalité de ce qui s’est passé et les développements qui ont suivi. J’ai mis l’accent sur les bombardements des pays de l’Alliance de l’Atlantique qui visent les objectifs civils. Des maisons ont été détruites et des centaines de personnes tuées à Tripoli, à Surman, à Brega et ailleurs ; des universités entières ont été détruites par ces bombardements. Nous pouvons estimées les sorties d’avion entre 11000 et 12000 pour 5000 raids. Nous avons aussi évoqué le prochain sommet de l’Union africaine qui va se tenir à Malabo et la position africaine. La solution africaine qui sera adoptée au cours de cette conférence va mettre un accent sur la nécessité de respecter la feuille de route de l’Union Africaine ».

Le diplomate envoyé par Kadhafi a fièrement indiqué que « le Président de la République du Cameroun a été très content de cette visite et nous a informés que le Cameroun soutiendra la position africaine qui est favorable à une solution pacifique de la crise libyenne afin de retrouver la sécurité et la paix en Libye. »

Le 30 juin, Paul Biya se rendra au sommet de l’Union africaine à Malabo où l’Union africaine où la crise libyenne devrait être une nouvelle fois évoquée.

Un mandat d’arrêt international vient d’être lancé par la Cour pénale international contre le « Guide ». Peu de temps avant, un émissaire de Kadhafi était reçu par le président camerounais.

Le Chef de l’Etat camerounais a reçu tour à tour en audience ce lundi 27 juin 2011, M. Joma Ibrahim Amer, ministre libyen des Affaires de l’Union Africaine, envoyé spécial du Guide libyen, Mouammar Kadhafi. La situation en Libye a été longuement question pendant les quarante cinq minutes d’audience que le président Paul BIYA a accordée à l’émissaire libyen. A l’issue de l’audience avec le Chef de l’Etat camerounais, l’émissaire libyen a eu des mots flatteurs à l’endroit du président camerounais : « La délégation qui m’accompagne et moi-même, sommes très honorés de rencontrer le Président Paul BIYA. Je lui ai transmis les salutations de son frère, le Guide de la Révolution libyenne Mouammar KADHAFI, ainsi que du peuple libyen, qui n’a jamais oublié la visite historique, que Son excellence Monsieur Paul BIYA a effectuée en Libye, à l’occasion du sommet Afrique –Union Européenne, qui s’est tenu l’année dernière à Tripoli ».

Situation en Lybie et position du Cameroun.

L’émissaire libyen dit avoir « présenté au
Président de la République, la réalité des évènements qui se déroulent en Libye depuis le 17 février dernier. Je lui ai présenté des documents qui retracent la réalité de ce qui s’est passé et les développements qui ont suivi. J’ai mis l’accent sur les bombardements des pays de l’Alliance de l’Atlantique qui visent les objectifs civils. Des maisons ont été détruites et des centaines de personnes tuées à Tripoli, à Surman, à Brega et ailleurs ; des universités entières ont été détruites par ces bombardements. Nous pouvons estimées les sorties d’avion entre 11000 et 12000 pour 5000 raids. Nous avons aussi évoqué le prochain sommet de l’Union africaine qui va se tenir à Malabo et la position africaine. La solution africaine qui sera adoptée au cours de cette conférence va mettre un accent sur la nécessité de respecter la feuille de route de l’Union Africaine ».

Le diplomate envoyé par Kadhafi a fièrement indiqué que « le Président de la République du Cameroun a été très content de cette visite et nous a informés que le Cameroun soutiendra la position africaine qui est favorable à une solution pacifique de la crise libyenne afin de retrouver la sécurité et la paix en Libye. »

Le 30 juin, Paul Biya se rendra au sommet de l’Union africaine à Malabo où l’Union africaine où la crise libyenne devrait être une nouvelle fois évoquée.

    SOURCE/ ABIDJAN.NET

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France
commenter cet article

commentaires

Pierre Loth 07/07/2011 12:35




Nonobstant le mandat d’arrêt international lancé par la Cour pénale international contre Kadhafi, Biya a fait la politesse diplomatique de recevoir son émissaire, tout en affirmant comme toujours
que les problèmes doivent être réglés par des solutions pacifiques, et non militaires. C’est la parole d’un philanthrope et d’un humaniste. 



Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche