Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 18:13

Battue, voire surclassée par l'Afrique du Sud (1-2), l'équipe de France quitte la Coupe du monde avec la dernière place de son groupe, comme en 2002. Les Bleus n'ont pas eu la réaction d'orgueil attendue. Cette défaite vient clore une campagne pathétique, dans le comportement comme dans le jeu.

le-depit-des-bleus-sud.jpg

FRANCE - AFRIQUE DU SUD : 1-2

Buts : Malouda (70e) pour la France - Khumalo (20e), Mphela (37e) pour l'Afrique du Sud

Le cauchemar est terminé, le fiasco est total. Pour son ultime occasion de sauver l'honneur et la dignité de la nation, l'équipe de France a une nouvelle fois failli. Les Bleus se sont logiquement inclinés devant une équipe sud-africaine (1-2), peut-être moins fringante sur le papier mais tellement plus au point collectivement. Raymond Domenech avait pourtant révolutionné son onze de départ en alignant une attaque Gignac-Cissé, en titularisant Clichy, Gourcuff et Squillaci aux dépens d'Evra, Malouda et Abidal et en confiant le brassard à Alou Diarra. Mais dans le jeu, pas de révolution. Khumalo (20e) et Mphela (37e) se sont chargés de mettre un terme au rêve bleu, déjà compromis par l'expulsion de Gourcuff (26e). La réduction du score de Malouda (70e), entré à la pause à la place de Gignac pour inscrire le seul but français de ce Mondial, restera anecdotique.

Une nouvelle fois, la faillite collective tricolore a été totale. Les Bafana Bafana n'ont pas eu à forcer leur talent pour faire voler en éclat une défense déjà aux abois face au Mexique (2-0). L'absence d'Abidal, impliqué sur les deux buts mexicains, n'a pas changé la donne. Comme souvent, les Bleus ont craqué sur un coup de pied arrêté, un corner tiré par Tshabalala. Une sortie manquée par Lloris, Diaby qui ne saute pas au marquage de Khumalo et le défenseur sud-africain n'a eu aucune difficulté pour ouvrir la marque au deuxième poteau (1-0, 20e). Un gros quart d'heure plus tard, c'est le côté droit qui a pris l'eau sur un centre de l'intenable Tshabalala renvoyé par Diaby dans les pieds de Masilela. Au deuxième poteau, Mphela n'a été que trop peu gêné par Diarra pour pousser le ballon dans les filets français (2-0, 37e) sur le centre du défenseur du Maccabi Haïfa. Entre temps, Gourcuff avait été - sévèrement - expulsé pour un coup de coude involontaire dans un duel aérien (26e). A dix, avec deux buts de retard, les Bleus étaient déjà promis à l'enfer à la pause.

Ça n'a pas été plus glorieux en attaque. A l'image d'un Gignac sans conviction sur la première occasion du match (3e), les Bleus ont affiché leur incapacité traditionnelle à produire du jeu et à se créer des occasions. Hormis un coup franc vicieux de Ribéry (40e), on n'a rien vu de la première période. Les entrées de Malouda et de Henry (55e), pour sa 123e et probablement dernière sélection, n'ont apporté qu'un mieux trop léger, récompensé par un but flatteur de l'ailier de Chelsea servi par Ribéry seul face au but vide (2-1, 70e). Car les Bafana-Bafana, portés par le rêve d'une victoire écrasante synonyme de qualification, étaient bien les plus dangereux sur le terrain, à l'image de l'intenable Mphela. L'ancien Strasbourgeois a mis Lloris à contribution (43e, 58e) et surtout trouvé le poteau sur un service de Tshabalala (58e) en profitant d'un alignement des plus aléatoires de la défense française. Ces Bleus, sans rigueur en défense, sans combativité au milieu, sans génie en attaque, ne méritaient pas mieux. Et encore, on ne parle que du terrain...

Eurosport

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Sport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche