Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 14:29

couple_gbagbo_1-copie-1.jpgAprès 3 mois de résistance, Laurent Gbagbo n'en peut plus, il est au bout du rouleau, ses forces le lâchent, l'homme se rend compte de ses limites. Depuis une semaine, l'homme est confronté à une cascade d'échecs, sur tous les fronts. Une ambiance de fin de règne.

C'est la confusion générale dans le pays. Gbagbo ne maîtrise plus rien ou presque. Hier, le candidat Lmp a perdu un outil de communication de taille, la RTI. Le centre d'émetteur d'Abobo a été touché par les affrontements très violents qui se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche. Une perte dont les conséquences pourraient être mortelles pour le régime de Gbagbo qui a besoin de la RTI pour maintenir le contact avec ses "patriotes".

Sur le terrain militaire, Abobo continue de harceler les Fds pro-Gbagbo. Depuis deux semaines, les importants moyens logistiques et militaires déployés par les FDS n'ont pas permis de dompter cette commune (fief du RHDP) où les populations sont assiégées et victimes de toutes les exactions depuis le début de cette crise postélectorale. Les combats font rage, les populations émigrent par milliers vers d'autres sites plus paisibles du District, mais rien n'a vraiment changé à Abobo. Avec le centre émetteur qui vient d'être endommagé et les combats qui gagnent désormais les frontières de Cocody et du Plateau Dokui, l'on peut affirmer que Gbagbo et ses hommes n'ont pas gagné du terrain.
Ils en perdent au contraire. Parce que l'armée nationale semble très peu motivée à aller au charbon et à en découdre avec un ennemi invisible, qui opère souvent par embuscade et par surprise.

En outre, les populations étouffées ont commencé par vaincre en elles la peur. La semaine dernière, des femmes aux mains nues ont bravé la garde prétorienne de Gbagbo en marchant sur la Garde Républicaine de Treichville pour exiger la libération de 11 de leurs camarades arrêtées la veille. Le lendemain vendredi 25 février, elles ont entrepris une marche gigantesque tout de rouge vêtue pour cette fois exiger le départ de M. Gbagbo. Que va-t-il se passer cette semaine après la publication des "décisions contraignantes de l'UA ? "

C'est la grande interrogation. Un vent de frayeur souffle sur la Côte d'Ivoire. Les Ivoiriens se terrent, se préparent au pire, à la catastrophe. Pas une catastrophe naturelle mais une catastrophe que la volonté humaine peut écarter et sauver le pays. Gbagbo est coincé. Après une réunion de crise avec ses proches, il aurait laissé entendre qu'il lui était impossible d'ordonner un assaut sur le Golf Hôtel au risque d'être poursuivi devant les juridictions pénales internationales pour agression contre les Nations Unies.

Ce boulot Gbagbo pense qu'il appartient aux responsables politiques du Fpi. Mais parmi les refondateurs, personne ne veut prendre la responsabilité d'un tel mot d'ordre. Parce que s'il y a des incidents, c'est lui qui doit payer cash. Blé Goudé crie pour mobiliser ses troupes mais il n'est pas sûr qu'il lance l'appel décisif attendu par ses camarades.

 

SOURCE:P.K. ( In le Repère )

 

SETH KOKO TV RETRO


Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Abidjan News
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche