Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 12:22
didier-migaud.jpgDidier Migaud, actuel président de la commission des finances de l'Assemblée nationale.

Le député socialiste, qui était président de la Commission des finances de l'Assemblée nationale, devient premier président de la Cour des comptes.

C'est ce mardi matin, à l'issue du Conseil des ministres, que la nomination du successeur de Philippe Séguin à la tête de la Cour des comptes sera officialisée. C'est par un décret du chef de l'État, dont certaines décisions ont été critiquées par les magistrats de la Rue Cambon, qu'il sera nommé. Cette nomination aura été longue à se dessiner. Jusqu'au bout, plusieurs candidats auront plaidé leur cause auprès de l'Élysée.

Lundi soir, deux noms se dégageaient : celui de Didier Migaud, président de la commission des finances de l'Assemblée nationale et député PS de l'Isère, et celui de Claire Bazy-Malaurie, présidente de chambre à la Cour et héritière naturelle de Philippe Séguin.

Nicolas Sarkozy a finalement choisi l'option «ouverture» en nommant le socialiste Didier Migaud. Député depuis 1988, âgé de 57 ans, ce socialiste proche de Laurent Fabius a certes un profil sarkocompatible, mais sa désignation constitue une surprise. Conformément à une promesse de campagne du chef de l'État selon laquelle la présidence de la commission des finances devait revenir à l'opposition, Didier Migaud est devenu en 2007 le symbole de cette ouverture au Parlement. «C'est quelqu'un d'honnête. Il gère bien sa commission même s'il n'a pas beaucoup montré de signe d'allégeance à l'Élysée. Et puis, sa nomination poserait un problème pour le remplacer», relève un ministre bon connaisseur des arcanes de l'Assemblée nationale.

 

Une personnalité de gauche pour le remplacer

Car son remplaçant devrait obligatoirement être une personnalité de gauche. Les noms de l'ancien ministre de l'Économie Michel Sapin (député de l'Indre), de Jérôme Cahuzac (Lot-et-Garonne), ou encore de Jean-Pierre Balligand (Aisne), spécialiste des finances publiques, circulent parmi les postulants.

Beaucoup d'élus UMP ne verraient pas d'un bon œil cette nouvelle promotion pour un élu de gauche. En jouant l'ouverture à la Cour des comptes, le président anticipe les critiques sur les nominations d'un trio de droite au Conseil constitutionnel.

Lire la suite sur Le Figaro

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans vision france
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche