Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 19:08

sarko_merkel_new_capitalism_432.jpgLes chefs d’Etat et de gouvernement des 27 pays de l’Union européenne, réunis en sommet à Bruxelles, se sont mis d’accord vendredi 17 décembre 2010 pour pérenniser le mécanisme de gestion de crise mis en place au printemps dernier afin de venir en aide aux pays les plus fragiles de la zone euro. Un mécanisme qui n’a pour le moment servi qu’au sauvetage de l’Irlande.

Les Vingt-Sept réunis en Conseil européen à Bruxelles avaient un objectif : montrer leur détermination à défendre la zone euro pour calmer les places financières. Des marchés effrayés d’un risque de contagion de la crise, l’Espagne et le Portugal ayant été, ces dernières semaines, pris pour cible par les spéculateurs.

Ils ont d’un commun accord entériné la mise en place d’un mécanisme permanent qui devra remplacer le Fonds européen de stabilisation financière (FESF) mis en place au printemps au plus fort de la crise grecque, doté de 440 milliards d’euros et qui arrive à échéance en 2013. Pour ce faire, le Traité actuel de l’Union européenne, celui de Lisbonne, sera modifié courant 2011.

Défendre la zone euro

L’accord des dirigeants de l’UE ne dit rien, en revanche, sur une éventuelle augmentation des ressources des Fonds de soutien actuel et à venir. Mais ce dispositif bénéficiera « d’autant d’argent que nécessaire », ont assuré les Vingt-Sept. Pour la première fois, le secteur privé participera au financement de ce fonds. Comme l’avait proposé la chancelière Angela Merkel, il est prévu que les banques et fonds privés détenteurs de dette publique contribuent au sauvetage d'un pays en faillite, au cas par cas.

Pour être déclenché, ce mécanisme devra réunir l’unanimité des Etats membres de la zone euro. L’Allemagne a fait savoir que ce fonds ne sera utilisé que si la zone euro est en danger. Pour Berlin, ce mécanisme n’a pas pour but d’aider des Etats laxistes à boucler leur budget. Il ne doit intervenir que lorsque la stabilité de la zone euro est au cause et qu’il faut sauver la monnaie unique. Plusieurs pays ont cependant regretté que le mécanisme n'agisse pas plus tôt, lorsque les problèmes sont encore gérables. Ils rappellent notamment que dans le cas de la Grèce, les Européens ont attendu avant de payer un prix plus lourd pour empêcher ce pays de faire faillite. Le fait d’exiger l'unanimité pour déclencher ce mécanisme est donc, à leurs yeux, plus risqué.

Convergence des politiques économiques

Reste que ce fonds de soutien ne va pas tout régler. Les Vingt-Sept ont bien compris que pour une véritable stabilité économique de la zone euro, il fallait aller plus loin et notamment vers «une plus grande intégration économique, fiscale et sociale ». C’est l’idée défendue par le couple franco-allemand. Le président français Nicolas Sarkozy a souhaité, vendredi à Bruxelles, que l’UE accélère « la convergence des politiques économiques » et « la mise en place du gouvernement de la zone euro ». Il a annoncé des propositions communes à ce sujet avec la chancelière allemande Angela Merkel. Paris et Berlin travaillent depuis plusieurs mois à la convergence de leurs systèmes fiscaux.

Ce message sera-t-il assez fort pour rassurer les marchés ? Pas si sûr. Pour bon nombre de spécialistes, les dirigeants européens ont apporté « une réponse aux crises futures, mais pas à l’actuelle ». Preuve en est, l'agence de notation Moody's a dégradé sévèrement vendredi 17 décembre la note de l’Irlande, imitant ainsi sa rivale Fitch, en raison de la montée de la dégradation des finances publiques.

Source:Rfi

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Vu dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche