Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 18:45

timthumb.phpLaurent Gbagbo, candidat 100 % et président 100 % a décidé, à 40 jours du scrutin présidentiel, de mettre le pays en coupe réglée, du point de vue militaire et administratif. Les 9 derniers décrets qu’il a signés le 16 septembre 2010, portant, notamment, nomination d’une centaine de sous-préfets, de secrétaires généraux de préfecture, avec à la clé un vaste mouvement préfectoral touchant 58 département et 13 régions, ainsi que le déploiement des Crs à l’intérieur du pays, s’inscrivent dans cette dynamique. Le candidat de la Lmp qui a enjoint, récemment à Divo, à l’occasion de l’installation de la Cr3, les forces de l’ordre « à mater sans réfléchir » poursuit, par ailleurs, le verrouillage militaire du pays, par l’envoi, la semaine prochaine de plusieurs unités de la compagnie républicaine de sécurité, notamment à Abengourou, Agboville, Gagnoa, Soubré, Bouna, Duékoué et San-Pedro, en raison de leur caractère particulièrement névralgique. Ces villes, qui se veulent pour la plupart des bastions de l’opposition, ont été surtout des foyers d’affrontements meurtriers entre les populations et les forces de l’ordre lors des contentieux sur les listes électorales. Au motif que, selon Kadet Bertin, « les relations entre l’Onuci et les populations n’ont toujours pas été paisibles », Laurent Gbagbo a donc décidé de « cadenasser » le pays, dans la partie sud restée sous son contrôle après le coup d’Etat manqué de 2002. Laurent Gbagbo qui n’arrête pas de hausser le ton depuis l’annonce de la date de la présidentielle pour le 31 octobre 2010, ne veut laisser aucune chance à l’opposition, surtout dans ces villes hautement stratégiques. C’est pourquoi, il y a ordonné une surveillance spécifique. Laurent Gbagbo n’a jamais pardonné au Rhdp (rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix) sa trop grande proximité avec l’ex-rébellion des Forces nouvelles qui a sabordé la mise en œuvre de son programme de gouvernement. Le contrôle militaire de ces villes réputées êtres des zones à risques pour le candidat de La majorité présidentielle apparait, de toute évidence, comme une option visant à réduire au silence, voire à neutraliser l’opposition sur ses fiefs. C’est dans cette perspective qu’il faut inscrire cette démarche du chef de l’Etat qui veut un maillage militaire ferme, centré sur ces villes.

Armand B. DEPEYLA

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour


Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche