Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 15:35

laposte.jpgLa Poste de Côte d'Ivoire est très malade. C'est le constat que nous avons fait dans le cadre d'une enquête réalisée au niveau des bureaux de poste.

Abidjan 29. C'est le nom du bureau de poste du Campus universitaire de Cocody. Ce bureau n'existe plus que de nom. Fermé du fait de la crise post-électorale, les activités de ce bureau ont été transférées à Abidjan 25, un autre bureau situé du côté de Leader Price à la Riviéra Golf. Le temps de remettre en service les bureaux du Campus de Cocody saccagés, les clients sont donc obligés de s'orienter ailleurs. Lors de notre passage hier jeudi 06 octobre sur ce site, c'est une zone désertique que nous avons vue. Les locataires de l'Université ayant quitté les lieux depuis bien longtemps. Si le bureau Abidjan 29 ne représente pas un problème majeur, du fait de l'absence de population dans la zone, ce n'est pas le cas en ce qui concerne d'autres bureaux comme Abidjan 02, à Williamsville, dans la commune d'Adjamé ; le bureau de poste de la Siporex, à Yopougon et celui situé face au Palais de la Culture de Treichville. Ces bureaux ont subi des pillages et exigent beaucoup de moyens pour leur remise en état. A Williamsville par exemple, le receveur M. Agbo Fabien, rencontré sur les lieux, a confié qu'il n'y a aucun matériel pour travailler. «Après les évènements post-électoraux, un huissier est venu constater les dégâts dans le courant du mois d'avril. Depuis, plus rien. Il n'y a pas encore de travaux de rénovation », a déploré ce receveur. Il a ajouté qu'il n'y a pas d'électricité dans le service, les câbles électriques ayant été emportés au plus fort de la crise. A notre passage dans ce bureau de poste, il n'y avait aucun siège. C'est sur des bancs que les travailleurs étaient assis. Des problèmes de trésorerie ont été évoqués par cet agent. « Depuis 2007, la poste de Côte d'Ivoire broie du noir. Nous avons de récurrents problèmes de trésorerie et la crise en a rajouté à cette situation », a dénoncé M. Agbo Fabien, qui a également évoqué des difficultés pour avoir les frais de transport pour se rendre au travail. Le bureau de poste situé face au Palais de la Culture de Treichville est aussi en difficulté. Selon l'un des agents interrogés, le mercredi 05 octobre dernier, certains produits comme les timbres postaux et les boîtes postales ne marchent plus. « Les gens préfèrent le courrier électronique. C'est le transfert d'argent qui fait de la poste ce qu'elle est aujourd'hui », a-t-il confié, puis de noter que la Caisse nationale de chèques d'épargne (CNCE) qui était la banque de la poste, a été détâchée. « La CNCE utilise les locaux de la poste pour faire ses activités », a-t-il précisé. Il n'y a d'ailleurs pas que la CNCE qui utilise les locaux de la Poste. L'enquête a permis de noter que même une banque commerciale de la place squatte les locaux de la poste. Selon une source proche de la direction de la poste, il s'agit de partenariats tissés avec certains opérateurs. En dehors des services de banque, il y a aussi des services de transfert d'argent d'autres opérateurs qui se font à partir de la poste. La poste, toujours selon cet interlocuteur, est le plus vaste réseau de la Côte d'Ivoire. Autant de raisons qui justifient, a-t-il dit, la réalisation de partenariats avec différents opérateurs. Malgré cet acquis, la poste de Côte d'Ivoire reste cette grande malade qui attend un traitement de choc. La Poste, faut-il le rappeler, était sous la dénomination SIPE qui signifie Société ivoirienne de poste et d'épargne. L'éclatement de la SIPE a donné la Poste de Côte d'Ivoire qui s'occupe uniquement des produits postaux (la collecte, l'acheminement et la distribution de courriers) ainsi que le transfert d'argent avec le mandat ; et les chèques postaux qui permettent de mobiliser l'épargne. L'épargne a été transférée à la CECP (Caisse d'épargne et chèques postaux), aujourd'hui CNCE (Caisse nationale de chèque d'épargne), qui tend à devenir une banque.
Irène BATH

L'Inter

Une vidéo de l'ACSCI pour votre réflexion du jour  

 

 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche