Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 12:35

``Refusez d`héberger des fugitifs`` ; telle est la substance du message que le préfet de la Région de l`Agnéby-Tiassa a délivré à la population dès l`évasion de 101 pensionnaires de la prison d`Agboville, le mardi 1er mai dernier. Ce message, il faut le dire tout net, a été perçu par les populations qui ont collaboré avec les forces de sécurité qui viennent de mettre la main sur 32 des fugitifs. Jusqu`à 10 heures 00, hier mercredi 02 mai, rapporte l`Agence ivoirienne de presse, 69 détenus encore dans la nature étaient activement recherchés par la Police et la gendarmerie qui étaient appuyées par des éléments des Forces républicaines de Côte d`Ivoire (FRCI). Cette action concertée, a donné des raisons d`espérer au Préfet Bako Digbé Anatole Privat, qui a rassuré la population que tout sera mis en oeuvre pour mettre hors d`état de nuire ces malfrats en cavale. Déjà le mardi 01er mai dernier, jour de l`évasion de ces prisonniers, le préfet a invité, dans un communiqué à la radio locale, la population à aider les forces de l`ordre en dénonçant la présence de toute personne suspecte. ``La situation est sous contrôle et le ratissage se poursuit``, a confié l`autorité administrative de la région, en refusant de dire si les évadés ont bénéficié d`une quelconque complicité. Selon des sources proches de la police que relaie l`AIP, certains évadés ont trouvé refuge dans les villes voisines d`Abidjan tout comme d`Adzopé et quelques villages environnants. Le jour de l`évasion, plusieurs prisonniers ont été pris dans des taxi-brousse et des minicars en partance pour la capitale économique ivoirienne, Abidjan. En tout cas, la collaboration de la population est plus que nécessaire pour la reprise des fugitifs restants.
G. DE GNAMIEN

L'Inter

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Vu dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche