Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 21:41

logo officiel ACSCILa CICM (Commission interministérielle des conférences et missions), a limité à 40 jours par an et par agent, les missions des ministres et membres de l’administration publique à l’étranger. C’est ce qui ressort, au terme de deux jours de réflexions (du 24 au 25 avril 2012) à l’auditorium de la Caistab, initié par la CICM. Pour une meilleure exécution dudit calendrier en vue d’optimiser les dépenses de l’Etat, des propositions ont été faites. Celles-ci s’inscrivent dans le sens d’une meilleure exécution des missions et conférences. Il s’agit entre autres de limiter les missions et conférences à 40 jours par an et par agent. Aussi des dispositions ont-elles été prises pour mettre fin à l’utilisation abusive des lettres d’avance pour le financement des conférences et missions, pour la centralisation des titres de transports par la DSM (Direction des soldes pour les ministères), l’inscription des dotations de crédits au Sigfip (Système intégré de gestion des finances publiques) par le ministère pour les déplacements temporaires et définitifs, la justification effective des missions, faute de quoi un ordre de recette sera émis à l’encontre de l’agent, l’abstention de préfinancement de toute mission hors Côte d’Ivoire. Clôturant ledit atelier, Emmanuel Kalou, directeur de cabinet adjoint du ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, a salué l’initiative. En ce sens qu’elle vise à apporter des corrections aux dysfonctionnements constatés lors des préparations des misions. «Certains ministères avec leur service formulent une lettre d’avance alors que la mission n’est pas encore autorisée. Cette situation entraine des désagréments dans le fonctionnement des missions au niveau des ministères», a-t-il relevé. Soulignant que désormais les missions doivent être inscrites au calendrier de l’année avec des documents établis par l’administration elle-même.
Armand K

L'intelligent d'Abidjan


Une vidéo de l'ACSCI pour votre réflexion du jour    


 
 
 
 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prohaines vidéos


Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Abidjan News inter
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche