Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 13:27

Gagnoa_1_.jpgM. Koudou Laurent Gbagbo, candidat malheureux aux élections présidentielles de novembre 2010, a fini par se boucher le nez, les yeux, les oreilles. Pour s’être opposé à tout le monde, Laurent Gbagbo ne bénéficie d’aucune compassion à Gagnoa, d’où il est natif. Dans la cité du Fromager, l’on loue l’arrivée des Forces Républicaine de Côte d’Ivoire (Frci). Car le début d’une guerre civile tant chantée par Gbagbo, a été évitée de justesse. En effet, commis pour la piloter, le ministre Kadet Bertin qui se rendait à Gagnoa, afin de s’entretenir avec tous les chefs et autres de différents villages de la région, auprès de qui des armes sont secrètement stockées, a fort heureusement terminé sa mission officieuse dans un accident de circulation. Mission qui avait pour but de donner le ‘top départ’ pour la distribution des armes de guerre aux miliciens et mercenaires afin d’en faire usage contre les allogènes. C'est-à-dire, les communautés Baoulé, Dioula et autres. Heureusement, Dieu a permis d’éviter la guerre civile avec l’arrivée remarquable des ‘Frci’ dans la nuit du 31mars dernier. Après plusieurs jours de psychoses, l’ensemble de la population de Gagnoa, a poussé un ouf de soulagement suite à l’arrestation du Président déchu le 11 avril dernier. Afin d’éradiquer le sceptre d’une guerre civile, les valeureuses Forces Républicaines ont décidé de fouiller méthodiquement résidences et abris de Gagnoa. Depuis, ce sont des milliers d’armes et de munitions qui continuent d’être découvertes aux domiciles de plusieurs personnalités des refondateurs, ainsi que des chefs de villages. En conséquence, plusieurs ces chefs qui continuent de fuir leur localité. Nonobstant ce ratissage, le commandant du groupe tactique le Lt Diomandé, représentant local de Gagnoa, a demandé à tous les détenteurs d’armes à venir les déposer volontairement à la brigade de gendarmerie, car dit il, la vérité précède le pardon et qu’il n’est pas question de faire des représailles. C’est pourquoi, a-t-il dit : « Nous ne sommes pas venus servir une ethnie. Bien au contraire, c’est la République ». En outre, il a adressé un mot particulier à l’endroit du Président Bédié. Qui pour l’intérêt de la Côte d’Ivoire, a su faire preuve d’une sagesse extraordinaire en s’effaçant pour soutenir son jeune frère Ouattara.
Pierre De L’héro

Source: Le Mandat

 

Une vidéo d'archives de Seth Koko pour votre réflexion du jour


 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Vu dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche