Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 13:54

Cote d'ivoireC'était autour hier de l'Inspection générale de l'Etat (IGE) de se retrouver à la barre dans le cadre du procès des ex-barons de la filière café-cacao. Il s'est agit pour cette entité de faire la lumière sur le fonctionnement, l'organisation et les missions de la Bcc, l'Arcc, le Frc, le Fdpcc et le Fgccc. Charles Sengolé, représentant l'Inspection général d'Etat (IGE), dirigée à l'époque par Aboudramane Sangaré, a souligné que cette structure avait été commise par le procureur de la république pour enquêter sur l'organisation de la filière, conformément aux normes de l'Ohada (Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires). Selon Sengolé, l'audit a révélé des dysfonctionnements dans la gestion de ces structures au niveau des statuts, du fonctionnement et de l'organisation. Précisant qu'elles n'ont pas atteint leur mission, contrairement aux décrets qui les régissait. L' Inspection générale a pointé un doigt accusateur sur les ex-dirigeants dont les ''dysfonctionnement, à 90%'' leur incombe. Selon Sengolé, le manque de statut juridique des structures est également une des causes des dysfonctionnements. A l'en croire, l'Arcc et le Fgccc, sociétés d'Etat, devaient avoir une mission industrielle ou commerciale. Mais ce ne fut pas le cas alors que cela devait se faire en conformité avec les règles de l'Ohada. Il a aussi évoqué le non renouvellement des organes et des instances après 3 années de fonctionnement. D'où les violations des règles bancaires. Un décret a été pris en 2003 pour réviser celui de 2001 relatif à leur création. Mais rien. Les organes pas renouvelés en 2006, leur fonctionnement a été prorogé pour un an, en 2007. De 2007 à ce jour, ''les structures ont donc existé de fait et non de droit''. Révélant même que le Fdpcc n'avait pas de statut juridique.
Jean Eric ADINGRA

Le Patriote

Une vidéo de l'ACSCI pour votre réflexion du jour    

   

 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prohaines vidéos

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Ivoire développement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche