Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 10:36

PAALe patron du Port autonome d’Abidjan dresse le bilan de sa mission de prospection menée au Burkina à la faveur du Forum économique qui s’est tenu à Ouaga.
Des ports se livrent une bataille rangée pour le contrôle du fret des pays enclavés du Sahel autrefois tournés vers Abidjan. Dans cette guerre économique, la plate-forme portuaire de la capitale économique ivoirienne n’est pas défavorisée, malgré les affres de la crise postélectorale qui lui ont fait perdre sa place de leader. C’est cet optimisme que nous a fait partager le patron du Port autonome d’Abidjan (Paa) dans un restaurant ivoirien de la capitale burkinabé. Présent au Forum économique, qui s’est tenu en marge du 2ème sommet sur le traité d’amitié et de coopération entre le Burkina et la Côte d’Ivoire, Hien Sié a rassuré sur la capacité du Paa à reconquérir le cœur des opérateurs de l’hinterland. « Nous ne craignons pas la concurrence des autres ports qui ont grignoté une part de notre marché à cause de la crise. Des signes encourageants montrent que les choses s’améliorent et qu’Abidjan va retrouver sa place d’antan », a affirmé le Directeur général. Il dit comprendre que ces pays enclavés diversifient leur approvisionnement pour éviter d’être asphyxiés en cas de crise en Côte d’Ivoire comme cela s’est produit ces dernières années. Avec le Burkina, les chiffres du trafic connaissent une hausse et l’avenir s’annonce radieux. Selon lui, les producteurs de ces pays ont promis d’acheminer vers Abidjan le coton produit dans la région de Bobo Dioulasso. « Les Burkinabè n’attendaient que l’accalmie et le règlement du problème du cautionnement douanier. Ce qui sera fait lors d’une rencontre prévue ces jours-ci », soutient l’ingénieur diplômé de l’Enstp de Yamoussoukro. Il espère dépasser les 70% de trafic avec le pays des hommes intègres. Avant la crise de 2002, 80% du trafic burkinabé passait par Abidjan. Lors de la rencontre de Ouagadougou, le Paa a donné des gages aux hommes d’affaires de ce pays qui ont soulevé des griefs contre leur partenaire du Sud. « Nous leur avons dit que des mesures sont en cours pour assurer la sécurité. Nous avons saisi également le ministère des Infrastructures économiques sur le mauvais état du tronçon Ferké-Ouangolodougou. Tout compte fait, nous avons le meilleur rapport qualité-prix », soutient Hien Sié. Le Mali et le Niger, qui avaient tourné le dos à cause des perturbations politiques, reviennent en force, rassure-t-il. La plate-forme, qui a réalisé 22 millions de tonnes de trafic en 2010, devra accroître ses capacités d’accueil pour faire face à la demande qui va s’accroître avec la réalisation de l’autoroute Abidjan-Ouaga et le prolongement du chemin de fer à Niamey, au Niger. Il souhaite que l’Etat réalise les projets d’investissement nécessaires pour accueillir tous ceux qui sollicitent les services du premier port ivoirien. Il garde l’espoir qu’avec l’arrivée du président Ouattara, le port d’Abidjan retrouvera en 2012 sa vitesse de croisière.
Nomel Essis

L'expression

Une vidéo de l'ACSCI pour votre réflexion du jour 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prohaines vidéos

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Abidjan News
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche