Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 11:37

PAUL--YAO.jpg« Au Conseil Constitutionnel, je demande de respecter la volonté du peuple car aucune Institution n’est au dessus du peuple souverain ». C’est l’appel lancé par le Président de la République, Alassane Ouattara, après son retour d’Addis-Abeba aux membres du Conseil Constitutionnel lors de son dernier adresse à la Nation. Les membres de cette Institution qui, sans conteste, sont à l’origine des morts en à point finir depuis leur décision rendue dans la précipitation le 3 décembre dernier, dans le cadre la validation des résultats du scrutin du 28 novembre dernier. Après cette sortie de Yao N’dré et de ses hommes, il ne se passe de jours, en vérité, sans que deux à quatre Ivoiriens ne soient tués. Après avoir accepté au nom de la Paix pour son pays, les résolutions contraignantes du Panel de haut niveau de l’UA, le président démocratiquement élu par le peuple souverain de Côte d’Ivoire a demandé aux membres du Conseil Constitutionnel, vu le précipice dans lequel leur décision prise à la va- vite a plongé la Côte d’Ivoire, de faire leur mea culpa « Mesdames et Messieurs les membres du Conseil Constitutionnel, vous devez reconnaitre que vous avez commis une forfaiture en ne disant pas le droit », a dit avec fermeté le président Alassane Ouattara. Un dérapage qui a même irrité la colère du président tanzanien Jakaya Kikwete, membre de Panel de haut niveau de l’UA à Nouakchott lors de la dernière rencontre sur crise ivoirienne, après la lecture du rapport des experts commis pour appuyer le Panel «c’est lui (ndlr Paul Yao N’dré), la source du mal. Son rôle a été très néfaste. Il mérite d’être poursuivi devant une juridiction international », avait dit tout en colère, le président de la République tanzanienne. En grand humaniste, par amour pour son pays et pour la paix, le président Ouattara a accepté de donner une seconde chance aux membres du Conseil Constitutionnel. «Votre décision est un déni de justice. L’occasion vous est donnée de vous racheter et de participer à la réconciliation des Ivoiriens que vous avez divisé ». En dépit du fait que, le rapport des experts du Panel de l’UA atteste clairement que le Conseil Constitutionnel a failli à sa mission, en se substituant au peuple souverain de Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara, en homme de paix et de pardon demande aux membres du Conseil Constitutionnel de prendre placent abord du train du triomphe de la vérité sur l’élection du 28 novembre dernier qui décollé le 10 mars dernier dans la Capitale éthiopienne pour la paix et la réconciliation des Ivoiriens.

Source: Le Patriote

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour

 

 

 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Vu dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche