Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 18:10

4658902625_8a9fd36a4-Sarko6_0.jpgLe sommet Afrique-France s'est terminé ce mardi 1er juin à Nice, dans le sud-est de la France. Une rencontre au cours de laquelle le président français, Nicolas Sarkozy, a voulu, à la fois, montrer un intérêt renouvelé pour le continent africain, tout en affichant sa volonté de refonder cette relation pour maintenir les positions de la France. 

 

Le sommet vient de se terminer par un plaidoyer. Nicolas Sarkozy la veut désormais «décomplexée» et «tournée vers l'avenir», la relation entre la France et l'Afrique. En tout cas, il a au moins gagné un pari. Les quelque 200 entreprises françaises et africaines qu'il a conviées pour ce sommet, ont adopté une charte professionnelle pour les investisseurs sur le continent africain.

Ce sont Laurence Parisot, présidente du patronat français et Donald Kaberuka, président de la Banque africaine de développement (BAD) qui l'ont annoncé, quelques minutes avant la clôture, devant les chefs d'Etat.Nouvelle stratégie pour maintenir ses positions ? Ce qui est clair, c'est que le continent est de plus en plus convoité. Non seulement par les Chinois mais également l'Inde et le Brésil.

Signe de la rénovation tant souhaitée par le président français : deux chefs d'Etat anglophones dont les pays sont des poids lourds, ont été particulièrement choyés. Le Nigérian Goodluck Jonathan a eu un tête-à-tête de près d'une heure avec Nicolas Sarkozy. Quant au Sud-Africain Jacob Zuma il a été convié lundi 31 mai à un déjeuner de travail avec son homologue français.

Comme tous ses prédécesseurs, Nicolas Sarkozy a fait des promesses aux dirigeants africains. Il annonce que la France va prendre des initiatives pour accroître le poids international de l'Afrique lorsqu'elle va présider le G8 et le G20. En clair, Nicolas Sarkozy s'engage à défendre l'idée d'un siège permanent pour l'Afrique au sein du Conseil de sécurité des Nations unies.

Autre promesse, le président français assure qu'il va « travailler avec les pays africains » pour lutter contre le terrorisme. Il a annoncé que la France allait consacrer 300 millions d’euros sur 2010-2012 pour former 12 000 soldats africains pour les forces de maintien de la paix en Afrique.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Vu dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche