Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 21:40

2260740-3158828.jpgVeterans Today, Michael Leon, 28 juillet 2010


« En droit international, vous ne pouvez pas faire le siège d’une population civile à des fins politiques. C'est un crime de guerre et, contrairement aux dires israéliens, il serait illégal pour tout autre pays de coopérer avec un tel blocus, qui cible principalement les civils, dont des enfants. »
Un commentaire éclairé de
Juan Cole


      Le premier ministre britannique, David Cameron, est allé en Turquie cette semaine, et il s’est embringué dans un exposé contondant qui fait du bien, au sujet de la demande d'Ankara d'adhérer à l'Union européenne (qui ne semble en rien avancer rapidement), et sur les relations tendues entre la Turquie et Israël. Cameron a accusé la France et l'Allemagne de mettre un frein à l'adhésion de la Turquie à l'UE. Ces deux pays ont été accusés par le ministre zunien de la Défense Bob Gates, de changer la politique orientale du gouvernement actuel de la Turquie.


      Cameron a aussi déclaré que la bande de Gaza, où vivent 1,5 million de Palestiniens réduits à la misère, ne peut pas être autorisée à rester un camp de prisonniers. En qualifiant ce territoire, dont Israël fait le blocus depuis plusieurs années, de camp de prisonniers, il a scandalisé de nombreux Israéliens, car ça ressemble à une comparaison implicite de Tel Aviv aux gouvernements totalitaires de la période de la Seconde Guerre mondiale.


      Mais notez que Cameron n’a pas qualifié Gaza de « camp de la mort, » seulement de grande prison en plein air. Et ça l'est certainement, puisque Israël interdit d'y exporter des biens. Et même après l'« assouplissement » supposé des restrictions à l'importation annoncé par le gouvernement de Benyamin Netanyahou, à peine un quart des nombreux biens qui entraient en 2006 sont autorisés aujourd'hui. Un officiel israélien a déclaré que les Gazaouis doivent être mis à la diète.


      C'est pourquoi la réponse israélienne, que le blocus de Gaza est la faute du Hamas, le parti fondamentaliste arrivé au pouvoir après les élections de 2006, est absurde pour Cameron. Les fonctionnaires israéliens affament à moitié les enfants de Gaza dans un geste politique visant à détourner les Palestiniens du Hamas et affaiblir le parti.


      Mais dans le droit international vous ne pouvez pas faire le siège d’une population civile à des fins politiques. C'est un crime de guerre et, contrairement aux dires israéliens, il serait illégal pour tout autre pays de coopérer avec un tel blocus, qui cible principalement les civils, dont des enfants. Si le blocus était uniquement à des fins militaires, pourquoi alors les Israéliens ont une longue liste de biens qui ne peuvent rentrer, notamment le chocolat ? Non, cette politique est de nature punitive, elle n’est pas sécuritaire, et Cameron a raison dans son parler.


      Il est parfaitement clair que Cameron tente d'améliorer les relations britanniques avec la Turquie, en partie parce que ce pays est une économie rapidement grandissante de l’Europe. En 2008, avant le krach, la Turquie faisait plus de 13 milliards de dollars d’échanges avec le Royaume-Uni. (Le commerce extérieur total de la Turquie atteignant 100 milliards de dollars, c’est pourquoi la Grande-Bretagne est un partenaire commercial majeur. En revanche, en 2007, la totalité des échanges d'Israël avec l'Europe s’élevait à environ 19 milliards de dollars.) Cameron veut améliorer le commerce britannique avec les économies en dehors de l'Atlantique Nord, notamment l'Inde. Mais il serait erroné de considérer le langage franc de Cameron comme une façon de flatter les Turcs à des fins commerciales. Il dit simplement ce que pratiquement tous les dirigeants européens* pensent.
[* Ndt ce n’est apparemment pas ce que pense le député Jacques Myard, si on peut le qualifier de dirigeant. Après l'acte de piratage meurtrier d'Israël, il a déclaré à la télévision française (à un JT de FR2) que ce n'était « pas le moment » de prendre des mesures contre la colonie occidentale. On se demande bien pourquoi ce n’était pas le moment et quand ce serait le moment selon lui ? Comment peut-on émettre un avis aussi laxiste envers des gangsters qui s’absolvent des lois internationales ? Myard ferait-il l’objet d’un chantage d’Israël pour un truc pas racontable ? Il veut se faire bien voir par le CRIF ? À moins qu’il ne possède tout bonnement une résidence secondaire là-bas ?]


      En outre, Cameron veut voir les relations entre la Turquie et Israël revenir à la normale et il essaie peut-être d’ouvrir la voie pour sauver de cette manière la Turquie (Israël a catégoriquement refusé de s'excuser pour son raid meurtrier contre le navire turc d’aide Marmara Mavi, qui a laissé huit Turcs et un Zunien morts. En fait, il n'est même pas clair s'ils ont dit qu'ils étaient désolés pour la mort des humanitaires.)


      En juin dernier, le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu a comparé le raid israélien contre la flottille pour Gaza à la piraterie somalienne. Ça pourrait peut être le moment pour les deux pays d’avoir un nouveau genre de relation, qui permettrait à la Turquie de jouer d'intermédiaire entre l'Autorité palestinienne et Israël.



Original : www.veteranstoday.com/2010/07/28/british-prime-minister-cameron-calls-gaza-under-israel-blockade-a-%E2%80%98prison-camp%E2%80%99/
Traduction copyleft de Pétrus Lombard

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Droits de l'homme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche