Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 18:41

 2010TRC2.jpgDes milliers d'agriculteurs céréaliers sont venus manifester aujourd'hui dans mondiaux, notamment du blé, et la suppression d'aides européennes. Plus de 1500 tracteurs, selon la FNSEA, manifestent de la place de la Nation à la place de la République, en passant par la Bastille. pour dénoncer la faiblesse des

16h40. La Commission européenne a annoncé observer «avec attention» l'évolution des cours des céréales. Elle «n'hésitera pas à réagir si nécessaire» pour aider les producteurs, rappelant qu'elle avait débloqué l'an passé, pendant la laitière, 600 millions d'euros. Une réunion sur le cours des céréales a lieu jeudi.

16 heures. Le CRICR ne comptabilise que 14 km de bouchons sur l'ensemble des voies rapides d'Ile-de-France. Les convois de tracteurs quittent progressivement la capitale et rejoignent les péages des autoroutes escortés par des agents de la Préfecture de Police de Paris. Toutefois, localement, des difficultés de circulation sont attendues jusqu'à 18 heures, à la fois dans l’est de la capitale et sur l’ensemble des axes autoroutiers régionaux.

14h20
. Les tracteurs les plus rutilants roulent en tête du cortège, sous les regards des rares badauds. Certains agriculteurs se font prendre en photo au portable par les promeneurs. Des pancartes proclament : «Carla au secours on ne vit pas que d'amour et d'eau fraîche» ou encore «Sarko + Borloo = revenu 0». Selon la FNSEA, le défilé réunit 11.400 manifestants et plus de 1.500 tracteurs. Les premiers sont déjà revenus au point de départ, place de la Nation, alors que les derniers n'en sont pas encore partis. Le PC régional de Créteil ne recense que 26 km de bouchons sur toute l'Ile-de-France. 

12h25. On recense 41 km de bouchons sur les voies rapides franciliennes. Le CRICR signale des ralentissements sur le périphérique, entre les portes de Versailles et de Vincennes d'une part, et les portes de du Pré Saint-Gervais et de Vincennes d'autre part. Ralentissements également vers la capitale sur l'A3 depuis Bondy, sur l'A6b depuis Cachan, sur l'A86 entre Rosny et Nogent, sur la N104 entre Pontault-Combault et Emerainville. 

11h30. Les premiers tracteurs arrivent place de la République, dans une ambiance bon enfant. 

10h35. Les tracteurs, arborant des panneaux où est écrit «Détresse agricole», «agriculteurs en colère» ou encore «tous à Paris», entreprennent une boucle entre les places de Nation, République et Bastille, avant de gagner la place de la République.2010TRAC

10h23. Selon le CRICR d'Ile-de-France, on enregistre seulement 49 km de bouchons sur toute la région. Deux accidents perturbent la circulation sur la N118 et sur la N104, sans aucun lien avec la manifestation des agriculteurs. 

10h. Les premiers tracteurs entrent dans Paris par la porte de Vincennes, plus de deux heures après avoir franchi les péages de Senlis (Oise), Saint-Arnould (Yvelines) et Coutevroult (Seine-et-Marne). Place de la République, plusieurs centaines d'agriculteurs, en majorité des céréaliers, attendent déjà sur le trajet prévu de la manifestation.

8h50. Aux différents péages, les agriculteurs d'Ile-de-France attendent l'arrivée des autres cortèges pour faire la jonction. «Nous sommes quelque 70 tracteurs, actuellement à Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne), à côté de l'autoroute A4, et nous attendons le passage du convoi de 400 tracteurs en provenance de l'est de la France, qui arrivent au péage de Coutevroult», explique ainsi Christophe Derycke de la FDSEA de Seine-et-Marne.

8h30. La préfecture de police annonce qu'elle a comptabilisé 1.293 tracteurs convergeant vers Paris dans les différents cortèges. Ceux-ci, forts de 50 à 150 véhicules, sont encore à une trentaine de km des portes de la capitale. 

8h09. Le trafic se densifie légèrement. 64 km de bouchons sont comptabilisés sur les points déjà cités par le CRICR de Créteil (Centre Régional d'Information et de Coordination Routières).

7h15. La région cumule moins de 50 km de bouchons. En cette période de vacances scolaires, le trafic reste fluide. Les difficultés se concentrent sur l'A86 entre l'A3 et l'A4, et au sud de Paris sur l'A6B.

6h45. Des convois de 50 à 150 tracteurs se forment aux péages autoroutiers sans créer pour le moment de difficulté routière en Ile-de-France. Ils roulent très lentement sur la voie de droite.

5 heures. Les agriculteurs de la Beauce montent à bord de leur tracteur. Direction : Paris.

La circulation en temps réel. : Source  LE PARISIEN

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Vu dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche