Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 14:56

920903_photo-1273838302717-8-0_150x113.jpgLes bourses mondiales replongent. Elles qui étaient pourtant repassées dans le vert lundi matin, après l'annonce du plan d'aide de 750 milliards d'euros de l'UE, finissent la semaine en forte baisse. A Madrid, l'indice phare de la place espagnole a dévissé vendredi soir de 6,64%. Milan et Lisbonne ont toutes deux chuté de 5,26 et 4,27%.

 A , le 40 a terminé la séance à - 4,59% ! 

La préoccupation des investisseurs s'est plus particulièrement portée sur des valeurs financières, comme Santander (-8,98%) et BNP Paribas (-7,41%), qui ont contribué à tirer les indices vers le bas.

L', lui, poursuit une chute avec un nouveau record face au dollar. A 1,24 $ pour 1 euro, la devise européenne a atteint son niveau le plus bas depuis dix-huit mois.

«Les investisseurs doutent de plus en plus des capacités de croissance de certains pays de l'Europe alors que les politiques de rigueur budgétaire mises en place vont réduire les capacités à consommer», a expliqué un vendeur d'actions parisien. «Certains craignent que tout cela débouche sur une crise du crédit qui ébranlerait tout le système financier.»

 L'Italie planche à son tour sur un plan de rigueur

Les cures d'austérité budgétaire commencent à gagner de plus en plus de pays d'Europe : après la Grèce, l'Espagne et le Portugal, l'Italie planche à son tour sur un nouveau tour de vis.

«Il n'y pas vraiment le choix, les déficits sont insoutenables dans tous les pays. Le marché a connu des moments d'attaques spéculatives excessives contre les pays les plus fragiles de la zone euro», analyse Franco Bruni, professeur de politique monétaire à l'université Bocconi de Milan.
La progression du déficit public italien a été pourtant limitée à 5,3% du PIB en 2009, contre 9,4% au Portugal et 11,2% en Espagne. Mais pour donner des gages aux marchés, l'Italie va devoir se serrer un peu plus la ceinture pour tenir ses objectifs de réduction du déficit.  

Avant l'Italie, l'Espagne et le Portugal ont annoncé leur plan de rigueur, sous la pression de certains pays d'Europe, craignant une version ibérique de la crise grecque.

Les Premiers ministres des deux pays ont décidé, entre autre, de geler les salaires des fonctionnaires. En Espagne, le gouvernement devrait même supprimer également l'aide à la naissance de 2500 euros. Le Portugal, lui, a l'intention d'augmenter la TVA d'un point.   

Hors de la zone euro, la coalition britannique conservateurs-libéraux-démocrates, a annoncé une mesure symbolique : les salaires des ministres vont être abaissés de 5%.





Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche