Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 00:29

Alors qu'un incident entre Frci et membre du commando invisible est survenu au PK18 ce mercredi, les Frci tentent de rétablir l’ordre en Côte d’Ivoire. Une tache progressive qui se heurte parfois à des contre temps dus à la non volonté des plus opportuns de la crise de céder leur position voire cesser leur lucrative entreprise de position de force.

Le plus surprenant est quant cette dernière est enrayée par des mouvements sur le papier non antagonistes. Depuis ce mercredi soir jusqu’à ce jeudi matin, certains inconditionnels du commando invisible d’Ib marquent leur non approbation devant la démarche des Frci à toute idée de pacification et de retour à la normale arguant une désinvolture manifeste mais jusqu’alors armée. Si est sous entendu une guerre interne dans le clan Ouattara sur le terrain entre pro Soro et pro IB, aucune ambigüité semble survenir du côté Frci.

« Il n’y a aucune chasse à Ib, les barrages d’Abobo comme sur l’ensemble du territoire, selon les instructions de sécurisation de la hiérarchie, doivent être dorénavant levés et ceux qui s’obstinent à résister ou refuser on s’en occupe ». Nous indique un élément du commandant Mourou affecté dans la zone d'Abobo pour ratisser et se charger de ramener l'ordre. Ce dernier nous indique par ailleurs que suite à l'incident de mercredi qui avait provoqué des tirs de kalachnikovs, les barrages récalcitrants ont tous été levés et les éléments qui les tenaient, tous désarmés. Cette information nous a été confirmée par de nombreuses sources concordantes.

Les Frci, soumis à une pression armée à Yopougon pourraient bien être en face d’une cohabitation soudaine entre miliciens pro Gbagbo et éléments d’IB. En effet, tout indique à cette heure que certains éléments d’Ib, dans un contexte ou ce dernier tente de peser sur les négociations, s’adonneraient à des actions aux côtés de miliciens pro Gbgabo. Une situation qui heurterait tout démarche de confiance entre l’ancien putschiste et le camp Ouattara.

Dans le camp Ib, on avoue désormais ne plus contrôler un certains nombre de ces individus à qui on a distribué des armes en décembre 2010. Info ou intox, la situation de l’après Gbagbo reste floue sur le terrain, l’insécurité peine à disparaître et la crainte de voir renaitre une nouvelle rébellion est de plus en plus vive dans l’esprit des ivoiriens qui pensaient à la chute de l’ancien Président, avoir définitivement tourné la page du pire.

Par ailleurs, nous apprenons que le commandant Mourou devrait s'entretenir ce jeudi avec IB.

Source : Koaci

Une vidéo d'archives de Seth Koko pour votre réflexion du jour

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Vu dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche