Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 15:44

lisandro_lyon_bayern.jpgJamais de son histoire l'Olympique Lyonnais n'avait atteint les demi-finales de la Ligue des champions. Et jamais le club de Jean-Michel Aulas n'a eu à digérer l'énorme déception d'être passé aussi près, et finalement très loin, de sa première finale européenne. Une terrible gueule de bois, celle d'un lendemain de mise en bière digne d'un enterrement de vie de jeune puceau européen, promettait d'accompagner les Lyonnais ce mercredi matin, à une heure où les Munichois s'impatientent presque de savoir qui, du Barça ou de l'Inter, ils affronteront le 22 mai à Santiago-Bernabeu. "C'est peu dur", avouait ce matin au micro d'Europe 1 le très matinal président de l'OL. "On s'est rendu compte qu'il y avait un gros écart avec cette équipe du Bayern", se désolait-il.

S'il n'a pu s'empêcher de reprendre son bâton de pèlerin, stigmatisant déjà les insuffisances du football français qui souffre "
dans la dimension économique, l'environnement et l'organisation" par rapport à ses voisins européens, Jean-Michel Aulas, qui a rendez-vous dès jeudi avec Frédéric Thiriez et ses collègues du fameux « Big Four » français (avec Marseille, Paris et Bordeaux) pour exposer ses arguments, n'oubliait pas sa casquette de chef de meute. Pas de place au doute ni à la déprime, son équipe se doit déjà de rebondir et d'aller décrocher cette troisième place du classement, synonyme de qualification, via un tour préliminaire, pour une onzième campagne consécutive en Ligue des Champions. L'oeil fixé sur le cours de l'action OL en bourse, le patron prévient déjà qu'un échec représenterait un "manque à gagner considérable". Et la fin d'un cycle...

Puel: "On ne lâchera rien"


"
Les grands clubs savent perde la tête haute", professait-il solennellement mardi soir dans les couloirs de Gerland, le visage encore marqué par cette terrible désillusion. "Si on veut revivre une épopée comme celle-là il faudra bien se préparer pour la fin de saison et notamment pour le match de ce week-end face à Montpellier. Je sais que dimanche il faudra être costaud." Et comment ! Contre une équipe héraultaise qui marque certes le pas ces dernières semaines mais qui aura à coeur de confirmer sa victoire acquise à l'aller à Gerland (1-2), l'OL, qui n'a jamais eu la réputation de réussir la transition entre Coupe d'Europe et championnat, quel que soit le résultat obtenu en semaine, n'aura pas la tâche facile mais devra répondre présent. Au risque de perdre de vue le podium.

Fraîchement éliminés de la Ligue des champions, un rêve qui a pris fin brutalement pour certains qui ne se verront certainement pas offrir une deuxième chance (Cris, Govou, Boumsong, Réveillère...), les Lyonnais auront-ils les ressources, physiques et mentales, pour enchaîner, en l'espace de trois jours, deux rendez-vous décisifs dans la course au podium à Montpellier et contre
Auxerre ? "On doit se donner à fond en championnat pour jouer à nouveau cette ligue des champions. Notre parcours était bien il faut retenir ça pour la fin de la saison. Ça commence dès dimanche", répondait à chaud Bastos, rapporte le site officiel du club. "Le groupe est uni et veut disputer cette compétition l'an prochain, assurait de son côté Claude Puel. On sait par où ça doit passer. Même si notre calendrier n'est pas évident en cette fin de saison, je suis convaincu qu'on arrivera à être sur le podium." Et l'entraîneur de l'OL de prévenir ses adversaires directs (Auxerre, Lille, Montpellier, Bordeaux): "On ne lâchera rien."

"
L'OL est une grande équipe et les grandes équipes ne meurent jamais", insistait mardi soir Jean-Michel Aulas. Qu'on se le dise, Lyon ne serait donc pas mort face au Bayern même si on aurait juré assister à une mise en bière munichoise. Rendez-vous à La Mosson pour vérifier que l'animal bouge encore...

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Sport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche