Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 17:36

Koulibaly-Mamadou.JPGA la suite de la réaction du Président du Front populaire ivoirien parue dans nos colonnes hier, le professeur Mamadou Koulibaly réagit sous forme d’interpellation directe du camarade Affi. Encore du Mamadou Koulibaly, aussi bien dans le style que dans le fond.

Non Président Affi ! Tu n’as pas lu le texte de ma conférence. Ou bien, si tu l’as lu, tu ne l’as pas compris. Je suis vice-président du FPI en charge des questions gouvernementales et je suis comme tu le dis, président de l’Assemblée nationale donc député, donc chargé entre autre, du contrôle de l’activité de l’Exécutif. J’ai le sentiment d’avoir fait mon devoir de veilleur. Non Affi ! Tu ne peux pas dire ce que tu as dit sur le fond et sur la forme de mon discours, compte tenu des valeurs que prône le FPI, du projet de société du FPI et du programme de gouvernement qui ont fait que les Ivoiriens nous ont porté au pouvoir. J’espère que nous n’avons pas oublié. Je remercie le parti pour toutes ces nominations à des postes de responsabilités dont j’ai bénéficié malgré mon arrivée tardive au FPI comme le dit ton ami Tagro ; mais ne vous mettez pas en idée de me demander de ne pas les assumer. Par ailleurs tu dis que j’aime les ONE MAN SHOW ? Suis-je le seul dans ce cas au FPI ? Regarde un peu autour de toi. Si le parti était un peu mieux géré il n’y aurait pas eu de si nombreux cas dans toutes nos fédérations. Le plus curieux c’est que tu ne sois pas descendu dans l’arène pour te défendre toi-même, lorsqu’à Dabou, ton autorité a été bafouée par Serges Agnero. Tu n’es pas non plus descendu dans l’arène lorsqu’à Soubré l’autorité du Secrétaire général du FPI a été défiée par Gogui Théophile. Tu n’es pas descendu dans l’arène lorsque l’autorité du Ministre d’Etat Bohou Bouabré a été contestée par le Ministre Tagro à Issia/Saioua. Et là, te voilà dans l’arène pour défendre Tagro contre Koulibaly. Est-ce cela être un homme d’Etat, et premier responsable d’un grand parti comme le FPI ? Je me demande bien quelle est la logique de cette réaction de soutien au Ministre Désiré Tagro, Secrétaire National qui aurait un comportement d’homme d’Etat face à moi le mauvais vice-président de ton parti.

Quel dommage !
Je t’invite autant que toute la direction et tous les militants du FPI à lire ou à relire le texte de ma conférence. J’invite tout le parti à redevenir ce que nous n’aurions jamais dû cesser d’être : un parti politique responsable qui aspire à gouverner autrement la Côte d’Ivoire. Il ne s’agit pas de savoir où j’étais le 19 Septembre 2002 au moment où Désiré Tagro défendait la République ou si depuis mon adhésion au FPI j’ai contribué à quoi que ce soit de bien pour ce parti. Car à cette allure, bientôt Désiré Tagro et ses amis se demanderont si je suis Ivoirien pour me permettre d’intervenir dans le débat national. Non ! N’allons pas dans les poubelles de la falsification de l’histoire et du révisionnisme. Et si on oubliait Mamadou Koulibaly pour revenir aux questions que les Ivoiriens et les Africains se posent ? A quand la fin de la crise pour qu’enfin nous attaquions les vrais problèmes des populations ? Ne personnalisons pas le débat. Je parle de la Côte d’Ivoire et toi tu me reproches de parler aux Ivoiriens et de leurs problèmes ? N’est-ce pas eux les souverains qui nous ont donné le pouvoir ? Peut-on oublier Mamadou Koulibaly et penser la Côte d’Ivoire ? Parlons de responsabilité morale. Parlons de responsabilité politique. Et sur ce terrain nous sommes attendus par nos concitoyens. Je ne retire rien à mes propos et je ne regrette pas de les avoir tenus. Si c’était à redire, je le redirais avec encore plus de véhémence. Les Ivoiriens ne nous ont pas élus en 2000 pour les commander mais pour les servir. Notre engagement n’était pas de gérer leur vie quotidienne mais de gouverner l’Etat. Notre loyauté ne doit pas se mesurer à l’aune de notre attachement à un chef, mais aux principes et aux valeurs qui fondent notre projet de société. Ne comptez ni sur une démission ni sur une concession de ma part.

 

LE TITRE DE CET ARTICLE EST DE NOTRE REDACTION

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Abidjan News
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche