Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 15:04

hamed bakayokoLes militaires, gendarmes, policiers et douaniers sont désormais payés dans les casernes.

Ainsi en ont décidé pour le mois de Mai, les nouvelles autorités ivoiriennes, dont le souci majeur est de mettre un point d’honneur sur la rigueur dans le travail et la transparence en ce qui concerne l’utilisation des ressources publiques. Contrôler et s’assurer que l’argent décaissé est effectivement payé aux soldats en service. Tel est le but de l’opération de paiement des salaires des militaires, gendarmes, policiers et douaniers menée dans les différentes casernes. Quand bien même des difficultés subsistent au cours de cette opération d’envergure, le calme semble y régner. «L’essentiel est que l’opération suit son cours. Depuis le 1er juin, date du début de l’opération, aucun agent n’a été laissé pour compte. Tous ceux qui se présentent dans les casernes sont payés », a assuré un lieutenant de la gendarmerie, joint dans l’après-midi d’hier. A entendre cet officier, «il n’y a pas de chasse à l’homme. Mais bien au contraire, c’est une ambiance de retrouvailles entre corps (habillés) qui prévaut dans les casernes». Néanmoins, les difficultés auxquelles sont confrontés certains soldats ont trait à des omissions de noms sur la liste fournie par les agents du ministère de l’Economie et des Finances. «Pendant le paiement des soldats, il se trouve que l’argent mis à la disposition des agents comptables est souvent insuffisant. Ce qui engendre une suspension de l’opération momentanée». Mais pour l’officier, toutes ces difficultés n’altèrent en rien la qualité du processus. Puisque ceux dont les noms ont été omis sont pris en compte après. La journée d’hier étant fériée, nous n’avons pu observer de près l’opération sur le terrain, les agents comptables du Trésor ne travaillant pas dimanche.

Mais toujours est-il que cette opération a pour but essentiel de s’assurer que tous les soldats ont pris fonction. Et en même temps, prendre des mesures d’envergure contre tous ceux qui refusent encore de regagner leurs postes respectifs ou qui jouent au double jeu.

Honoré Kouassi

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour


 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Abidjan News
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche