Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 19:58

producteur cacaoPour la couverture de ses besoins en produits agricoles et même pour faire face à la problématique de la lutte contre la pauvreté, la Côte d’Ivoire s’engage à mettre en œuvre le PNIA (Programmes nationaux d’investissement agricoles). C’est un projet ambitieux dont la réalisation contribuera à élever le niveau de croissance.

Adopté lors du Conseil des ministres du 21 juillet 2010, les PNIA (Programmes nationaux d’investissements agricoles) en Côte d’Ivoire font l’objet d’une attention particulière de la part des parties prenantes (Gouvernement, société civile, secteur privé, Organisations professionnelles agricoles, CEDEAO, Union Africaine, Partenaires techniques et financiers). La signature depuis le 27 juillet 2010 du pacte national ouvre la phase de mise en œuvre opérationnelle. L’ambition des pouvoirs publics à travers les PNIA est de créer et entretenir une nouvelle dynamique de croissance et de développement durable du secteur agricole (secteur agro-sylvo-pastoral), dans la perspective d’une réduction de moitié de la pauvreté à l’horizon 2015 (en comparaison de son niveau de 1993). Pour tenir compte des priorités en matière agricole, sept (7) axes stratégiques ont été définis. Ceux-ci visent à améliorer la productivité et la compétitivité des productions agricoles, développer les filières, améliorer la gouvernance du secteur agricole, renforcer les capacités des parties prenantes, renforcer les activités des filières pêche et aquaculture, gérer de façon durable les productions animales, renforcer les activités des filières bois et ressources forestières. Pour la réalisation d’un tel ambitieux programme à dimension régionale, l’Etat de Côte d’Ivoire attend du secteur privé, une mobilisation de près de 2000 milliards de FCFA. Une réunion est même en vue afin de sensibiliser les acteurs du bien-fondé du PNIA. La mise en œuvre cohérente de ces programmes devra permettre d’atteindre l’objectif minimum de croissance du PIB agricole de 6% par an... C’est en 2003 à Maputo (Mozambique) que des dirigeants africains ont nourri l’idée de la mise sur pied du Programme Détaillé pour le Développement de l'Agriculture Africaine (PDDAA).

Le PDDAA conçu à l’initiative du NEPAD (Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique) se positionne comme le véhicule idéal pour la réalisation de l’OMD1 (réduire de 50% de la pauvreté et la faim entre 1990 et 2015). Les dirigeants africains ont été confortés dans leur position à la suite des «émeutes de la faim» qui ont secoué le continent en 2007-2008.

(Avec Ministère de l’Agriculture)

HK

L'intelligent d'Abidjan

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans AGRICULTURE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche