Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 12:06

Nouveau_General_Onuci.jpgC`est certainement la goutte d`eau qui risque de faire déborder le vase ou précipiter à jamais la Côte d`Ivoire dans le chaos. Charles Blé Goudé a décidé de distribuer des armes aux "jeunes patriotes" de façon très officielle à l`état-major des armées. Un signal suffisamment fort qui devrait conduire le président Alassane Ouattara et la communauté internationale à réviser et à adapter leur plan de sortie de crise. Le compte à rebours a vraiment commencé. Pour tout le monde. Les juristes ont l`habitude de dire que lorsque la maison brûle, on ne va pas demander au juge l`autorisation d`appeler les pompiers.
La situation que vivent les Ivoiriens depuis le second tour de l`élection présidentielle était déjà très préoccupante. On peut même soutenir avec raison que ces derniers n`ont jamais autant souffert durant les 50 ans d`indépendance de leur pays. Ni le coup d`Etat de décembre 1999, ni la tentative de coup d`Etat de 2002 n`avaient entrainé autant de désolations dans le pays et infliger de telles souffrances aux Ivoiriens. Dans un premier temps, le président élu, fort de l`appui soutenu de la communauté internationale, avait choisi la voie pacifique en privilégiant l`assèchement du régime et l`isolement diplomatique de Gbagbo pour régler la crise postélectorale. Mais force est de constater que cette méthode a montré ses limites. Gbagbo a rejeté lui-même les conclusions de la médiation de l`Union africaine qu`il avait appelée de tous ses vœux. Dès lors que faire ? Le président Ouattara n`a pas le temps de trouver une réponse à cette question que l`on assiste à une autre chevauchée de M. Gbagbo sur les sentiers de l`horreur. Pluies d`obus sur des populations civiles en plein marché d`Abobo, faisant plus de 40 morts et 60 blessés, exécutions sommaires de plusieurs dizaines de civils à Williamsville, pillage et incendie de domiciles, enlèvements des cadres du RHDP, la liste est longue. Parce que dans cette affaire, ce ne sont pas tous les cris de déchirement des victimes qui parviennent aux oreilles de l`opinion nationale et internationale. Il y a ceux qui souffrent de drames multiformes et dont on ne parle pas suffisamment.
Face à cette précarité de la vie dont ils sont désormais otages, et souvent dans le dénouement le plus total, des pères de famille qui ont perdu leurs emplois et des mères de famille ramassent leurs enfants pour s`enfuir d`Abidjan, baluchons sur la tête. Des scènes vraiment insoutenables. Des enfants de 4 ans qui marchent sur des kilomètres avec leurs parents pour s`éloigner des zones de tirs. Le week-end écoulé, d`autres scènes encore révélatrices de la psychose et du drame ivoirien ont été observées au corridor de la Gesco à Yopougon, où des centaines de véhicules en file indienne sur plus d`un kilomètre attendaient de remplir les formalités de contrôle pour aller déverser leurs passagers à l`intérieur du pays.
Et comme si tout cela ne suffisait pas, Gbagbo a décidé de distribuer des armes à ses "jeunes patriotes" qui, déjà, étaient très nocifs sans armes automatiques. Ceux qui, depuis hier, ont répondu à l`appel de Blé Goudé ne sont rien d`autres que les militants LMP déjà drogués par des discours de haine contre le RHDP et ses cadres. Leur servir des armes est un signal suffisamment fort pour que le président Ouattara et la communauté internationale comprennent qu`il y a péril en la demeure, que si rien n`est fait, demain pourrait être trop tard. L`ONUCI, dit-on, a un mandat qui l`autorise à porter secours aux populations civiles. Mais au juste, comment cette protection se traduit-elle sur le terrain ? Quel bilan l`Onuci elle-même fait de son travail de protection de civils qu`on tue chaque jour ? En Libye, la communauté internationale s`est mobilisée comme un seul homme derrière une opposition oppressée par Kadhafi. En Côte d`Ivoire, un peuple qui a noté et qui a sanctionné dans les urnes un dirigeant incompétent est oppressé par ce dernier qui ne ménage aucun effort pour précipiter le pays vers le chaos. Faut-il qu`on atteigne le point de non retour avant de redresser la barre ? Chaque seconde qui passe nous blesse, la dernière risque de nous emporter, tous ! Maday ! Magay !
P. Koudou

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Abidjan News
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche