Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 08:16

Gbagbo Bedie 4alassane ouattaraEn Côte d’Ivoire, la campagne officielle pour le premier tour de la présidentielle est désormais lancée. Laurent Gbagbo a fait le 15 octobre 2010 son premier discours à Man, dans l’ouest du pays. Alassane Ouattara était lui à Abidjan et Henri Konan Bédié sera le lundi 18 octobre à Yamoussoukro. Les principaux acteurs politiques du pays sont donc entrés en piste pour séduire les électeurs.

La campagne est désormais bel et bien lancée et Abidjan s’est recouverte d’affiches à la gloire des différents candidats. Dans les réunions publiques, les discussions, impossible de ne pas évoquer la politique et l’élection du 31 octobre.

Pour cette première journée de campagne officielle, Alassane Ouattara n’a pas battu le pavé mais a prononcé un discours dans un grand hôtel d’Abidjan. L’occasion pour le candidat du Rassemblement des Républicains (RDR) de fustiger les dix années de pouvoir du parti le Front populaire ivoirien (FPI), de marteler que la diversité ivoirienne n’empêche pas l’unité et d’annoncer ses solutions pour que la Côte d’Ivoire reprenne sa marche vers le développement.

Laurent Gbagbo était lui ce vendredi à l’ouest du pays. A Man, le président candidat a axé son discours sur l’emploi des jeunes et sur la nécessité de se pardonner pour reconstruire la Côte d’Ivoire. Il a également rendu hommage aux populations de cette ville, certainement l’une des plus touchées par les combats fin 2002 et début 2003. Enfin, Laurent Gbagbo s’est livré avec son auditoire à une petite séance de formation au vote sur bulletin unique.

De retour d’une tournée dans cette région, Henri Konan Bédié lui ne s’est pas adressé à ses troupes ce vendredi. Le candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) est attendu lundi à Yamoussoukro et mardi à Daloa.

Des interrogations persistent sur les préparatifs techniques

Tout le monde en convient : la volonté politique d’aller à l’élection est désormais réelle. Sur le terrain, la distribution des cartes d’électeurs et des cartes d’identité progresse et la Commission électorale indépendante (CEI) assure que, d’ici la fin de cette semaine, tous les documents électoraux seront imprimés.

En revanche, les urnes, les isoloirs et les cartes d’électeurs pourront-ils être déployés dans les 20.000 bureaux de vote du pays avant le 31 octobre ? Au centre de toutes les critiques, l’UNOPS, le bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets, chargé d’acheminer tout ce matériel des sous-préfectures aux lieux de vote.

Selon des sources concordantes, cette institution ne dispose pas des moyens opérationnels pour remplir sa mission. «Faux» répond le représentant de l’UNOPS à Abidjan. Georges Tadonki ne cache pas qu’il existe des difficultés mais d’après lui, grâce à l’appui de l’ONUCI, 80 % du territoire est déjà couvert. L’acheminement des cartes sera terminé dimanche 17 octobre et le matériel lourd, isoloirs et urnes, sera dans les bureaux de vote au plus tard le 23 octobre.

Soucieux d’éteindre la polémique, le représentant de l’UNOPS en Côte d’Ivoire jure que malgré la précipitation, il tiendra les délais et prévient qu’il n’est pas question de lui faire porter la responsabilité d’un éventuel report du 1er tour de la présidentielle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Elections en Côte d'Ivoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche