Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 18:41

18-02-2010-11-29mangou.jpgDepuis un certain temps, une partie de la presse ivoirienne annonce des menaces sur l’intégrité du territoire nationale. La persistance de ces rumeurs de coup d’Etat a obligé la grande muette à monté hier, au créneau, sur le plateau du journal télévisé de 20 heures pour produire une déclaration musclée. Son porte patrole, le colonel major Babri Gohourou Hilaire a procédé à la lecture du communiqué de la révolte. Selon lui, les FDS disposent d’informations faisant état de liaison entre «certaines personnes animées de mauvaises intentions et des ex militaires radiés de forces armées nationales de Côte d’Ivoire afin de commettre des assassinats et autres crimes dont les dessous restent inavoués». Les forces de défense et de sécurité, a-t-il ajouté, affirment que l’exécution de ses projets funestes troublera l’ordre public. Ce qui, selon elles, compromettra les résultats importants déjà obtenus dans le processus de sortie de crise qui devrait conduire le pays aux prochaines élections dans la paix et la quiétude. Pour le colonel major, les ex militaires sont suivis et toutes leurs actions trouveront une réponse adéquate de la part de l’armée.

L’institution dirigée par le général de corps d’armée, Philippe Mangou, a, ainsi, appelé les populations ivoiriennes à la sérénité. Elle veille au grain. « Les Fds rassurent que les dispositions sécuritaires demeurent en vigueur pour donner la riposte nécessaire au moment venu à toute menace sur l’intégrité physique des populations et à tout acte susceptible d’entraîner le désordre quels qu’en soient les auteurs», a juré le porte voix de l’armée ivoirienne. Les «déstabilisateurs» de la République sont avertis. Ils trouveront sur leur chemin les soldats ivoiriens déterminés à défendre la Côte d’Ivoire et ses populations. Cette réaction vigoureuse à des rumeurs laisse, tout de même, entrevoir une réponse au message du chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, adressé, le 7 aout aux généraux. «Si je tombe, vous tombez», avait-t-il dit. Et la grande muette semble lui dire de ne pas s’inquiéter. Elle a l’oreille tendue pour éviter de tomber.

Lacina ouattara

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour


Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.


Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Abidjan News
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche