Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 13:52

Les attaques de Tai et de Yopougon sont-elles des actions concertées ou juste des coups d’éclat de la part de quelques illuminés en quête de publicité? Pendant que des assaillants semaient la terreur dans le village de Sakré, dans la sous-préfecture de Tai, à Abidjan plus précisément à Yopougon-SIDECI, un autre groupe attaquait une position des FRCI. Des actions qui n’ont d’autre but que de saboter la normalisation en cours depuis la crise post-électorale. Du 21 au 23 avril dernier, le président de la République a effectué une visite dans la région de l’ouest. Trois jours durant, il a redonné espoir à des populations meurtries. Joignant l’acte à la parole, il a réhabilité de nombreuses écoles, des sous-préfectures, des préfectures, donné des véhicule de fonction aux préfets, à la gendarmerie, à la police. Des routes autrefois impraticables ont été bitumées. L’eau courante qui était une denrée rare est désormais une réalité. La Première dame Dominique Ouattara a, comme d’habitude, fait parler son cœur. Elle a offert du matériel dans des dispensaires et fait des dons aux femmes dans certaines maternités. En clair, cette région défigurée du fait de la crise et par la faute de certains de ses cadres, a, du coup, retrouvé le sourire. Les échos de cette visite ont fait le tour du monde. Surtout que le président de la République a rassuré les populations sur sa volonté d’être le président de tous les Ivoiriens, sans distinction de formation politique. D’où son appel aux responsables LMP en exil à qui il a demandé de rentrer parce que leur place n’est ailleurs qu’en Côte d’Ivoire. La visite d’Etat du président Ouattara a été suivie hier, de la séance solennelle d’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2012 à la Fondation Félix-Houphouët-Boigny de Yamoussoukro. Une institution qui avait été mise en veilleuse durant toute la crise militaro-politique qui a secoué le pays en 2002. C’est à juste titre que le président Guillaume Soro a affirmé que «cette cérémonie met fin à l’hibernation de notre institution.» Et c’est paradoxalement dans ce contexte de normalisation que des coups de feu se font entendre. Une façon pour les auteurs et les commanditaires de ces actions de semer le doute et le trouble dans l’opinion nationale et internationale. Mais celle-ci n’est pas dupe.
YMA

Le Patriote

Une vidéo de l'ACSCI pour votre réflexion du jour    


 
 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prohaines vidéos

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Vu dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche