Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 12:08

gbaka_-abidjan.jpgAvant leur rencontre avec le ministre de tutelle M. Touré Gaoussou le jeudi 30 juin 2011, les leaders syndicaux de chauffeurs regroupés au sein du Conseil National des Organisations de Conducteurs Professionnels de Côte d’Ivoire (Cnocp-Ci) ont tenu une assemblée générale au siège de la mutuelle Merci, sise à Abobo-Samaké le samedi 25 juin 2011. A cette rencontre, ils ont validé un livre-blanc qui renferme les différents points de revendications des routiers Ivoiriens. A en croire M. Ladji Coulibaly, président du comité exécutif du Cnocp-Ci, des enquêtes et des témoignages ont été menés et des personnes ressources de diverses compétences ont apporté leurs expertises. Ce qui fait de ce document, une véritable référence en matière de préoccupations des chauffeurs de Côte d’Ivoire. « L’état des lieux de plusieurs décennies d’activités du secteur du transport routier dans un contexte extrêmement difficile juxtaposé de crises politiques et d’une absence institutionnelle, a été fait de manière professionnelle. Et pour ne pas donner à ce travail une symphonie inachevée, nous avons décidé de relater dans un canevas propice, nos difficultés, nos aspirations et nos perspectives », a-t-il confié. Avant de souligner que le point relatif à la signature d’une convention collective en faveur des chauffeurs, sera âprement négocié avec la tutelle. Et ce, pour sortie leurs syndiqués de la précarité et de la clandestinité professionnelle. « Nous ne pouvons plus accepter que les chauffeurs ne soient plus déclarés à la CNPS ou qu’ils n’aient pas le minimum, en terme de salaire pour vivre décemment. Les patrons nous obligent à les voler. Mais nous ne voulons plus de voleurs dans nos rangs. C’est pourquoi, nous allons nous battre pour nos droits et surtout pour que notre convention collective soit enfin signée et appliquée », a précisé Coulibaly Ladji. Le livre-blanc validé comporte 25 points dont des recommandations qui vont de l’assainissement du milieu à la représentativité des professionnels du transport routier da ns les structures sous-tutelle.

M Tié Traoré

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour  

 

 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Vu dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche