Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 13:01

PROBO KOALAM. Koffi Charles, président du réseau national pour la défense des droits des victimes des déchets toxiques de Côte D’Ivoire (RENADVIDET-CI) a réclamé, samedi dernier au cours d’une conférence de presse au jardin public du Plateau, l’interpellation de MM. Adama Bictogo, ministre de l’intégration africaine, Koné Cheick Oumar, président de l’Africa Sport d’Abidjan, Claude Gohourou , président de la coordination nationale des victimes des déchets toxiques et de toutes les personnes impliquées dans le détournement de 4 milliards 658 millions F.cfa destinées à dédommager 6000 victimes des déchets toxiques. ‘’ Cela fait plus d’un mois que la procédure en question est bouclée au niveau de la direction de la police économique. L’officier Sanogo a remis à mains propres le rapport au procureur de la république, M. Kouadio Simplice. Les auteurs du détournement de ces fonds sont connus et la destination desdits fonds aussi. Mais, qui continue de les protéger pour qu’ils puissent jouir non seulement de l’argent mais aussi de la liberté ? ‘’ s’est interrogé M. Koffi Charles. Celui-ci a déclaré que les victimes des déchets toxiques entameront le siège du palais de justice d’Abidjan-Plateau et de la présidence de la République simultanément à partir du mardi 28 Février prochain pour exiger la prise d’un mandat d’arrêt international contre Claude Gohourou, l’arrestation immédiate de M. Koné Cheick Oumar et du ministre Adama Bictogo qui passe par sa démissions du gouvernement et la saisie de leurs comptes et patrimoines afin de reconstituer les 4milliards 658 millions F.cfa détournés. ‘’Nous attendons la justice sur le terrain de l’Etat de droit et en appelons au sens du devoir et de responsabilité du chef de l’Etat Alassane Ouattara à retirer purement et simplement M. Adama Bictogo de son gouvernement et à l’obliger à restituer notre argent’’. a plaidé M. Koffi Charles. Par ailleurs, le président du RENADVIDET-CI qui a remis des documents d’opérations bancaires comme preuves aux journalistes présents à la conférence de presse, a expliqué que le 24 mars 2010, en violation de l’ordonnance de séquestre obtenue par 25000 victimes des déchets toxiques concernées par la première procédure d’indemnisation, la SGBCI a fait sortir 4 milliards 658 millions F.cfa du compte du cabinet d’avocats Leigh Day and Co , sur un compte ouvert par la coordination nationale des victimes des déchets toxiques (CNDVT-CI) à ACCESS BANK.’’ Un autre compte est ouvert dans cette même banque (NDLR, ACCESS BANK) par Awa N’diaye, la maîtresse de Koné Cheick Oumar qui un pouvoir de signature sur la plupart de ses comptes. Aussi, les mêmes personnes qui ont effectué des retraits sur le compte de la CNDVT-CI sont les mêmes qui ont fait des dépôts sur le compte de Awa N’diaye et la plupart de ces personnes sont des parents et employés de M. Koné Cheick Oumar qui a empoché 4 milliards F.cfa. D’autre part, dans cette transaction, un virement bancaire de 600 millions F.cfa au profit du ministre Adama Bictogo a été fait du compte de la CNDVT-CI sur un autre compte d’une société écran dénommée MLBA dont le seul et unique représentant est un certain Koffi Laurent. Il est à la fois PDG, DG, directeur des ressources humaines, DAF et employé de cette société. ‘’a accusé Koffi Charles. Enfin, le conférencier a soutenu que M. Koné Cheick Oumar a reconnu les faits à la direction de la police économique et obtenu la libération de Awa N’diaye interpellée en ces lieux.
Didier Kei

Notre Voie 

Une vidéo de l'ACSCI pour votre réflexion du jour  


 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prohaines vidéos


Partager cet article

Repost 0
Published by Seth koko France - dans Vu dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ACSCI France
  • ACSCI  France
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth koko France
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote-divoire-drapeaudrapeau franceBienvenue sur le site officiel de la représentation française de l'ACSCI

Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de France, contactez-nous à acscifrance@sethkoko-blog.com ou Tel: 0033 666155982

Recherche